AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Dim 29 Mar - 16:32


Il n'y a pas de lumière sans ombre
Je m'appelle Ivory Branson, j'ai 17 ans et je suis une sang-mêlée. Je suis né à Londres le 15 mai 1932.

Je suis actuellement Serdaigle en 7ème année. J'ai choisi pour matières optionnelles Etude des Runes et Arithmancie.

Mon amortentia sent une odeur de vanille et de brûlé  , mon épouvantard prend la forme de mes parents, décédés et mon patronus celui d'un hibou.

J'ai choisi Barbara Palvin pour me représenter.
Mon Histoire

« Ivory, mais où t'es passée bon sang ? »

Les mots restent bloqués dans sa gorge. Elle ne bouge pas, elle sent la colère monter, doucement, qui s'incruste dans son corps, c'est mental et ça en devient physique. Tout son corps se tend, elle est prête à sauter sur la première personne qui s'avance. Personne ne vient. Ivy ferme les yeux. Elle veut la faire partir la colère, elle n'aime pas ça, ce sentiment de haine qui l'envahit, qui la rend violente et méchante. Elle lutte mais parfois la sensation est trop forte, elle se laisse aller, elle se baigne dans sa rancœur, dans sa colère. Elle pourrait pardonner, elle devrait pardonner, elle hésite. C'est difficile de choisir qui l'on veut être. Se battre contre ses propres colères et apprendre à pardonner, à vivre dans la paix et l'harmonie ? Elle pourrait, tout est encore possible. Mais sa haine est là, elle est si proche, elle si douce... Résister, c'est qui rend fort, Ivy sourit machinalement en repensant à cette petite phrase, issue d'un mélange de proverbes que lui dit si souvent sa mère. Résister. C'est si difficile de rester paisible, de rester optimiste, vibrant de courage et de bonne volonté lorsqu'on se voit ce qui se passe autour. Tout est si compliqué. Ivy se prend la tête dans ses mains, ses cheveux recouvrent son visage, elle voudrait disparaître, ce serait tellement plus simple.

Mais cette question tourne dans sa tête, sans cesse, inlassablement « où t'es passée ? », ça c'est une bonne interrogation. Qu'est-ce-qu'elle est devenue cette petite fille si gentille, si ouverte, avide d'apprendre pour pouvoir soigner les gens, cette enfant qui rêvait de devenir médicomage ? Cette élève optimiste, pleine d'idées – et toujours des solutions, qui était d'une adorable innocence ? Perdue, voilà où elle est. Elle est perdue, au milieu d'un conflit intérieur, d'une bataille mentale avec elle-même. Bon sang, c'est difficile de choisir. La neutralité ? L'inaction ? Quelque en elle le refuse. La paix ? Avec tout ce qu'ils ont fait ? Ils ont tué des sorciers, innocents à cause de leur différence... Ivory n'arrive pas à l'accepter. C'est si compliqué, elle aimerait que tout s'arrête, elle aimerait remonter le temps et tout changer mais elle doit faire face à la situation, au conflit. Sorciers contre moldus, c'est presque une guerre civile.

Ivory relève la tête, ses yeux sont remplis de larmes, elle ne sait plus, mais a-t-elle jamais su ? Non, elle ne sait pas, elle est là, entre quatre murs, avec son esprit rempli de questions, ses idées qui se bousculent, qui s'affrontent et qui s'unissent. C'est la tempête. Ivy chasse son appréhension,elle chasse tout. Ce n'est plus le moment d'hésiter, d'avoir peur, de résister ou de succomber ; elle est chez elle, avec ses parents pour quelques jours encore, elle veut profiter de ce calme, de cette illusion de paix qui règne tandis que, dehors, les forces belligérantes s'affrontent. L'insouciance et l'innocence de seront bientôt plus permis, Ivory le sait mais ça lui fait peur, vraiment peur. Il sera toujours possible d'être là, simplement, de se lever le matin, d'aller en cours, de vivre sa petite vie mais les conversations tourneront forcément autour de ce sujet : qui défend qui ?, qui défend quoi ?

Ivory passe la main dans ses cheveux, elle les attache grossièrement, elle chasse l'eau de ses yeux, se force à se lever, à supprimer ce poids dans sa poitrine qui l'empêche de parler. Elle ferme les yeux, apaise sa respiration, arrête le tremblement inconscient de ses lèvres et ouvre à nouveau les yeux. Ça y est, tout va bien, son esprit s'est calmé pour un moment. Ivory descend quatre à quatre les marches de l'escalier, un sourire sincère a pris place sur ses lèvres lorsqu'elle arrive dans la cuisine, face à ses parents qui parlent de vacances. Ils sont dans le déni, ils rêvent et lorsqu'elle est avec eux Ivy fait de même, ça lui fait tellement de bien.

« Vous avez besoin d'aide ? »
« Volontiers, coupe les tomates tu veux ? »

En silence, Ivory se met au travail, le coteau dans sa main lui donne une étrange sensation de bien être, mais elle la repousse, elle ne veut pas, pas maintenant alors, elle résiste et ça lui passe. Aucun de ses parents n'a remarqué ce moment, celui où Ivy a ressenti la puissance du couteau, celui où, pendant une demi-seconde, sa main est restée suspendue dans les airs avant de retomber pour trancher d'un coup sec la tomate devant elle. Brutalement.

« T'as entendu Ivy, la fille Darighton se marie dans six mois, en Amérique, ses parents ne sont pas ravis d'ailleurs, ils auraient préféré que leur fille reste ici avec eux. Ça en fait du trajet quand même l'Amérique, quelle idée de partir là-bas... ! »

Derrière ce flux de paroles incessant de sa mère Ivory entend ce qu'elle ne dit pas, que les temps sont durs, que son grand-père est décédé dans un rafle anti-sorciers faite par des moldus mais, si tout le monde y pense, personne n'en parle dans la famille. Alors, Ivory fait comme ses parents, elle prend un air étonné en entendant la nouvelle de sa mère alors qu'elle comprend très bien que l'aînée des Darighton veuille quitter l'Angleterre, leurs anciens voisins qui se trouvent eux-aussi à Pré-au-Lard. Elle aussi y songe parfois mais Ivroy n'aime pas abandonner, ça ne lui ressemble pas. S'abandonner est une chose, abandonner une autre. Il faut choisir un camp, pas fuir, de toute façon tout va la rattrapera, Ivy en est sûre.

« J'ai fini, je remonte un moment, je reviens plus tard. »

Vingt marches d'escalier plus tard Ivory est allongée dans son lit, la tête enfouie sous son coussin. Plus les jours passent et plus ne pas penser est difficile. Elle pense à tous ces gens qui n'ont rien fait, tout ces gens qui sont morts alors qu'ils n'ont rien fait... c'est là que la haine monte, encore une fois doucement elle s'incruste dans son corps, c'est mental et, petit à petit, ça en devient physique.
Mon caractère
J'aime...Je n'aime pas...
se poser plein de questions, quitte à se torturer avec ça ; la vanille ; les cours de Botanique ; sa famille et ses proches en général – et passer du temps avec eux ; qu'on la félicite ; courir, ça lui change les idées ; oublier, surtout en ce moment, oublier les soucis, les tracas et surtout ce qui passe autour ; découvrir de nouvelles choses ; l'odeur des plats de sa mère ; faire rire les autres en imitant certains de ses camarades. elle-même, parfois, ou en tout cas certains de ses traits de caractère ; les animaux ; quand il fait trop chaud ou trop froid ; le chocolat ; ne pas savoir quoi faire ; qu'on lui dise qu'elle est influençable – surtout si c'est vrai ; perdre du temps à devoir se préparer ; sa maladresse ; les conflits.
Mes petites habitudes
Ivory est une très bonne élève, réfléchie qui a toujours plus de mal avec la pratique qu'avec la théorie. Elle ne soigne pas particulièrement sa tenue, son maintien ou les expressions de son visage, d'ailleurs elle est très expressive du visage. Elle s'était offert un chat en deuxième année, l'a perdu en moins de deux mois et il lui a fallu une semaine pour s'en rendre compte, autant le dire elle n'aime pas beaucoup les animaux. Lorsqu'elle réfléchit Ivory n'est absolument pas logique, elle passe d'une idée à une autre sans cesse ce qui lui vaut beaucoup de propos incompréhensible ou hors de la conversation lorsqu'elle discute avec d'autres personnes. Elle se pose aussi beaucoup de questions, sur elle-même ou sur les autres et peut passer plusieurs heures, assises à réfléchir sans trouver de solution parfois – ce qui la frustre. Elle a une excellente mémoire pour se souvenir de détails parfaitement inutiles – comme la phrase exacte qu'une de ses amies a dite trois jours avant – mais se trompe très souvent de jour. Cela dit, si on lui demandait Ivy dirait qu'elle n'a pas d'habitudes et ce n'est pas entièrement faux. Elle fait les choses dans le désordre, elle se surprend elle-même parfois en faisant des choses qui semblent sortir de son ordinaire. Elle n'a aucun rituel – parce qu'elle n'en comprend pas l'intérêt. Elle accepterait peut-être de reconnaître qu'elle coure très souvent, une fois par jour en règle général, parfois une fois tous les deux jours. Mais c'est tout, Ivy n'aime pas les rituels.  
Moi IRL
Je m'appelle Claire, j'ai 19 ans et j'ai découvert Hogwarts Reverse grâce à PRD.

Je voudrais dire au staff
que c'est tout mignon ici  
et que SUR HOGWARTS REVERSE TOUT LE MONDE A DES BISOUS.

© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Dim 29 Mar - 16:51

Coucou à toi et bienvenue ici !

Une serdaigle ça fait trop plaisir ! Surtout qu'elle est bien jolie ! Je vais commencer à lire ton histoire tranquillement ♥️
Bon courage pour ce qui te reste à écrire et si tu as besoin, tu sais où nous trouver
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Dim 29 Mar - 17:04

Merci beaucoup !
Il est aussi tout beau Tom d'ailleurs.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Dim 29 Mar - 18:06

Hey! Bienvenue!

Barbara
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Lun 30 Mar - 20:36

Coucou bienvenue et merci de t'être inscrite coeur sur ta tête

Comme l'a dit Tom, je vais aussi commencer à lire ta fiche tranquillou ♥️ Et puis si tu as des questions, ou des envies au niveau de ton histoire n'hésite pas à nous contacter ! On se fera un plaisir de répondre !

Encore bienvenue mon chaton
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Mar 31 Mar - 5:43

Barbie

Bienvenue dans ton nouveau monde féerique
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Mer 1 Avr - 20:59

Merci à toutes les deux !
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie. Jeu 2 Avr - 17:37



Coucou
C'est une jolie fiche pour une jolie demoiselle que tu nous a fait là. Une serdaigle qui correspond bien je trouve. Autant dire qu'elle est un peu marginale dans sa façon d'être, j'ai hâte de savoir quelles anecdotes folles et inutiles qu'elle va nous rappeler.

Bref ! Bon RP parmi nous ♥️

Bienvenue ! Tu es officiellement validé sur Hogwarts Reverse, félicitations ! Maintenant tu peux naviguer et poster partout sur le forum, tu peux ouvrir ton topic de liens, poster une demande de rp ainsi qu'une demande de rang personnalisé. Si tu es un petit chanceux et que tu a une particularité, viens donc recenser ton don, tu dois aussi recenser ton patronus.

Te voilà donc parmi les Serdaigle ! Amuse-toi bien ! ♥️
© Hogwarts Reverse


Oh, what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...(c)lazare.
avatar
Découvre-moi !
Messages : 126
Date d'inscription : 15/03/2015
impure, russian, specter

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie.

Découvre-moi !
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Ivy - Dites-nous comment survivre à notre folie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» NOUS LIER Φ devenir notre ami
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» HAITI : Ou Sommes Nous ? Comment Sortir ? Et par quel Moyen???
» Koa ou comment survivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: ARCHIVES HG :: Vieux parchemins :: Fiches-