AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Jeux du sort :: LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Jeux du sort :: LIBRE Ven 27 Mar - 1:42

Tom avança parmi les remugles des clients alcoolisés de la tête de sanglier et l'odeur prononcée de whisky pur feu dégoulinant des tables en chêne fatiguées par l'usure et le temps. La place du fond, tranquille et discrète, l'y attendait comme toujours. Personne n'osait jamais boire à cette table car tous savaient qui y venait régulièrement. A dire vrai, c'était davantage une question de mélange de peur et de respect qui poussaient les clients à laisser cette table libre. Jedusor, de son récent surnom Voldemort, rencontrait souvent les potentiels futurs mangemorts dans ce bar aux côtés de ses plus fidèles adeptes. Endoctrinés et fanatisés, ses gardes du corps étaient efficaces et ne bronchaient pas devant les ordres, même les plus infâmes. Capturer des perturbateurs du mouvement que menait le mage noir, les torturer, menacer leur famille, les soumettre à l'impero, toutes ces charges étaient déléguées au commun des mangemorts pour que leur maître ne se salisse pas les mains inutilement. Tom ne se déplaçait que rarement et jamais vraiment seul, question de sécurité. Aujourd'hui encore, il était sûrement gardé par quelques volontaires.

S'il avait fait le déplacement aujourd'hui depuis un des manoirs de sang-purs, c'est qu'il y avait une raison. C'était la rentrée à Poudlard le lendemain et outre les directives qu'il avait données aux familles de ses alliés, il devait veiller à ce que certaines têtes de turc suivent les plans, et que d'autres prennent la relève dans sa surveillance. Les Lestrange et Black lui avaient promis monts et merveilles, autant au sujet de leurs enfants chéris que pour les objets importants que Jedusor leur avait réclamés, mais pour le descendant de Salazar Serpentard, ce n'était jamais assez. Il n'avait de confiance pour personne mais devait tout de même avoir des certitudes, qu'il les obtienne par la crainte ou la force. Islay lui était de bon remède lorsque la racaille tentait de se faire un peu trop connaître. S'il y a bien quelque chose que Tom détestait, c'était qu'on mette ses paroles en doute ou qu'on impose un conseil. Dans ces moments, il se faisait plus mauvais que n'importe quel détraqué.

Posé à son coin de table habituel, Jedusor ne commanda rien qui lui fasse réellement envie. Il évitait l'alcool avec soin pour se pas finir comme tous ces poivraux échoués en place publique. Le brun toisa l'assemblée et songea à la discussion qu'ils devraient présentement avoir. Qui oserait se présenter avec de réelles motivations ou l’interpeller pour lui affirmer son soutien ? Qui serait assez fou pour exprimer le contraire ? Jedusor, contrairement à ce que son nom pouvait laisser penser, n'aimait absolument pas s'en remettre au hasard. Il n'espérait pas non plus que les enfants sang-purs viennent se plier à genoux devant lui pour lui exprimer leur affection et leur profond respect. La cervelle lessivée comme la leur, il savait qu'il n'aurait nullement besoin de lever le petit doigt pour que règne l'anarchie au château. Et tôt ou tard, Dumbledore serait bien obligé et avisé d'agir.

Tout cela faisait partie du plan. Jedusor ne donnait aucun crédit aux sang-de-bourbe pour le moment. Ce qu'il désirait, c'était de mettre à terre son ennemi le plus dangereux, pas la vieillesse, par accident, par guerre civile, tous les moyens étaient bons et il savait qu'à la vitesse où allaient les choses, il aurait un grand nombre de sorciers derrière lui pour le soutenir. Et aux lions ses ennemis, il les ferait exécuter en temps et en heure.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Sam 28 Mar - 16:41

Une petite visite de « courtoisie », voilà ce qui m'empêchait d'être dans la journée aux côtés de Tom, mais qu'importe, puisque cela est tout aussi dans l'intérêt de cet homme. Prévoir en avance, observer les choses d'un point plus en retrait, parvenir à déceler certains potentiels intéressants, c'est une des choses que je fais le mieux et même si la grossesse de mère Malefoy permettait d'augmenter le nombre de pions possibles dans l'avenir, ce n'était pas pour elle que j'étais venue. Que Tom connaisse ou non cette jeune femme qu'est Flora Malefoy, aujourd'hui cette dernière participerait à une petite réunion. Son ambition dévorante lui cache parfois un peu certaines réalités, mais son potentiel est loin de manquer. Demain débutera la nouvelle année scolaire et il faut savoir séparer le bon grain du mauvais : ceux qui apporteront quelque chose au plan ficelé par celui que l'on surnomme « Voldemort », ou ceux qui ne seront que de faibles larbins ne pouvant rien apportés... à part des ennuis.

Malheureusement, il m'est impossible de prévoir toute les ficelles de ce que prépare Jedusor, je peux seulement avoir des hypothèses... Il est rare que je m'appuie sur des hypothèses pour écrire un scénario mais j'ai la certitude, après avoir parlé longuement avec cette demoiselle, que cette dernière aura une quelconque utilité. Enfin, il n'est pas dans ma nature de proposer des choses explicitement, par exemple le fait que ma « protégée » m'accompagne est une idée que je lui ai soufflée par ma présence, par mon intérêt que je porte à cette rencontre. Réveiller son envie, simplement. Ainsi, si Jedusor pense qu'elle n'est pas compatible avec une mission importante, je réviserais mon propre jugement.

Ainsi, nous nous sommes dirigés ensemble vers la Tête du Sanglier, tandis que le soleil disparaissait peu à peu à l'Ouest. Poussant la porte avant de laisser la demoiselle entrée en première dans l'établissement, je retire mes gants sombres tout en regardant l'assemblée de clients. Posant ma main sur l'épaule de la jeune femme pour qu'elle ne se précipite pas, je me charge alors de la guider à travers les tables croisant par moment un regard ou deux, des personnes curieuses... Je suis assez doué pour remarquer au fond de leur orbites la peur qu'ils ont en comprenant vers quelle table nous nous dirigeons. Personne ne peut oublier le visage de Tom Jedusor, sa table, la peur et le respect engendrés par un simple regard. Oublier ses qualités et sa méfiance serait une grave erreur de ma part et j'ai encore tant de choses à faire, à découvrir. Glissant les gants dans la poche intérieur de mon long manteau de cuir aux sombres couleurs, je m'arrête prêt de la table, regardant ensuite l'heure sur ma montre à gousset.

« Je ne suis pas en retard semble-t-il. Je pensais prendre un peu plus de temps mais nous avons été rapides. » Je pose mes yeux sur celui nommé Voldemort, un léger sourire sur le coin de mes lèvres. « Je suis allé chercher ce petit oiseau qui veut sauter du nid. »

Je décale de quelques centimètres une chaise pour m'y installer, simplement. En fait je n'ai pas besoin de dire plus, si Tom souhaite me donner des ordres il le fera, en temps et en heure... Pour le moment, je vais profiter de cette petite scène qui va se jouer devant moi. Enfin, je prends tout le même le temps d'observer les possibles volontaires à la sécurité de Tom, ainsi que le reste de la salle. La prudence est de mise, des oreilles peuvent se faire un peu trop indiscrètes... La situation politique oblige certains à vendre des informations, ou à choisir des camps. Alors, oui, je vais profiter de cette scène, mais je vais tout de même garder un œil sur tout ce petit monde.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Sam 28 Mar - 18:26

Un visiteur fort apprécier était attendu au Manoir Malefoy ce jour là. Étrangement, ce n'était pas Mr. Malefoy, ni sa femme qui avait hâte de le voir arriver, mais leur fille. Loin de son calme habituelle, Flora Malefoy s'était poser à une fenêtre et jetait de temps à autre des regards à la fenêtre. Sa mère était occupée à lire pas très loin d'elle. Son père lui venait d'achever l'écriture d'une lettre et apparut dans un coin de la pièce. « - Rien ne t'oblige à y aller Flora. » C'était la troisième fois qu'il prononçait cette phrase, commençant doucement à agacer sa fille. Néanmoins elle garda cette expression douce et impassible qui lui était si habituel. « - Vous avez mit notre famille à la disposition de ce jeune homme père, il serait fortement déshonorant qu'aucun de nous ne se présente. » Elle n'avouait pas que c'était également par curiosité personnelle qu'elle désirait rencontrer en personne ce Voldemort. « - Certes, mais contrairement aux autres je ne t'ai pas engager à son service en mon nom. » Un petit sourire traversa le visage de Flora. « - Bien sûr que non, ce qui montre à quel point notre famille est désireuse de se joindre à lui. Puisque même sans engagement votre descendance y prend part. » Elle se ferma son livre. « - Et puis Mr. McEwen sera là, il m'a l'air d'être une personne de confiance et fort respectable.  » Depuis qu'elle l'avait rencontré Flora avait une certaine affection pour l'homme, chacune de ses visites étant ponctué de discussion à mi-voix sur cet homme qui émergeait et cherchait à rassembler autours de lui. Chaque fois la curiosité de la jeune fille était piquer au vif et, sachant que son père l'avait déjà rencontrer, elle attendait avec hâte qu'il l'invite au manoir pour se faire sa propre idée. Hélas quelque chose semblait pousser le patriarche Malefoy de retarder la rencontre entre sa famille et ce nouveau mage. Or, voilà que la grossesse de sa mère empêchait ce dernier de se déplacer, saisissant l'occasion Flora avait tout naturellement proposer de représenter son père. Il lui avait remit une lettre, dans laquelle il renouvelait à Voldemort sa promesse de s'engager à ses côtés, et maintenant il observait sa fille. Enfin la silhouette d'Islay se détacha dans le jardin. Se relevant calmement Flora reprit : « - Le voilà, je vais enfiler ma cape. » Elle avait vêtu une simple robe de soie noir et retenue ses longs cheveux blond en un élégant chignon tressé. Néanmoins sa tenue restait simple et discrète, tel que l'exigeait cet sortie secrète. Elle passa une cape suffisamment chaude pour la protéger des température du début de l'automne. Son père l'accompagnait alors qu'elle descendait à la rencontre de l'homme. « - Islay. » Le salut de son père était étrangement froid, nul doute qu'il n'appréciait guère voir sa fille partir ainsi. Peu lui importait, Flora désirait se faire une idée propre et considérait qu'elle avait parfaitement le droit de prendre part à une guerre si elle lui semblait juste. Elle salua d'un signe de la tête et d'un sourire celui qui arrivait. « - Bonjour, Mr. McEwen » La conversation n'alla pas plus loin et tout deux transplanèrent rapidement à Pré-au-Lard. Rabattant son capuchon sur sa tête, Flora suivit son ''mentor''dans la tête du sanglier. Jamais elle n'avait encore pénétré dans cette taverne et elle lui semblait aussi mal famé qu'on la lui avait décrite. Une main sur son épaule, Islay la guidait entre les tables. Jusqu'à une laisser vide. Un jeune homme d'une grande beauté y était assis. Flora resta un moment surprise, il était à peine plus vieux qu'elle mais dégageait un aura sombre et charismatique. Il n'en fallut pas plus pour comprendre pourquoi tant de sang-pur était prêt à le suivre. Elle abaissa doucement sa capuche alors qu'Islay l'introduisait auprès de Voldemort. Elle prit place doucement et se présenta : « - Flora Malefoy, je suis venue vous porter mon soutient ainsi que celui de mon père. » Elle tira de sa cape la lettre de ce dernier et la tendit au jeune seigneur. Il y avait en lui quelque chose de séduisant qui dépassait de loin son apparence. Il inspirait une forme de crainte et de respect. Flora était venue pour voir et ce qu'elle voyait lui plaisait déjà plus que de raison. La politesse exigeant qu'elle se soit présenter, elle resta dans le silence en attendant qu'à nouveau l'on s'adresse à elle.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Sam 28 Mar - 23:22

Jedusor vit entrer deux silhouettes dans le bar de là où il était installé. Il observa le plus grand, d'abord dans la pénombre, dont le visage familier lui apparut bientôt dans la lumière. Islay, son plus fidèle mangemort, toujours au rendez-vous pour lui apporter de la chair fraîche. Loin était le temps où Jedusor devait attirer les foules seul, son simple travail de pression sur les familles de sang-pur à l'idéologie de supériorité de sang n'avait pas été difficile. Ils avaient tant perdu avec la guerre contre les sang-de-bourbe que de les inciter à la puissance et la revanche leur avait plu. Inciter chacun à ramasser les miettes. Jedusor esquissa un sourire. Islay lui était de bon conseil mais aucun ne se fourvoyait. Jedusor n'avait pas confiance en ce sorcier au service de Grindelwald qui avait si rapidement retourné sa veste à sa défaite. Pour autant, c'était bien lui qui lui avait certifié que Dumbledore s'était emparé d'une des reliques de la mort dont il soupçonnais l'existence. Y croire avait été dur un temps, mais si les horcruxes étaient créés, pourquoi pas cette baguette de malheur ? Jedusor avait piqué une colère noire, ainsi ce vieux fou devenait invulnérable. Tom voulait cette baguette, il la voulait absolument. Avec un tel objet de pouvoir entre ses mains, prendre le pouvoir serait un jeu d'enfant.

Aux côtés d'Islay se tenait une jeune fille aux cheveux blonds platine si représentatifs de la famille Malefoy. Jedusor plissa un instant les yeux, l'air menaçant et prudent. Il n'écouta que distraitement les dires de McEwen lorsque l'intruse se présenta à leur table. Elle était définitivement une Malefoy, avec de bien belles manières. Elle lui passa une lettre dont il n'eut cure. Ainsi Malefoy refusait de se présenter ? Même son idiote de femme enceinte, un tel affront passait bien mal aux yeux de celui qu'on surnommait à présent Voldemort. Quand bien même, Jedusor garda son sourire énigmatique devant cette jeune Serpentard qui avait l'air plutôt sûre d'elle. Après tout, les enfants étaient toujours plus malléables que les parents, et elle pourrait lui être aussi bien plus utile. Le brun demeura silencieux un instant, jugeant le pour et le contre, et, de sa voix glacée, leur sortit une première consigne.

— Asseyez-vous donc.

Il se redressa sur sa chaise. Si Islay avait ramené une jeune disciple ici, c'est que Jedusor pouvait compter sur elle et lui demander n'importe quoi. Il devait mettre la toute jeune fille à l'épreuve, elle et sa fidélité. Il croisa les doigts.

— Je passerai au manoir Malefoy pour voir votre père, il est regrettable qu'il ne soit pas déplacé en personne. Pour le reste, je suis ravi de voir que vous prenez le flambeau avec beaucoup de détermination. Il semblerait que les enfants soient plus assidus à notre cause que leurs parents.

Le dernier pic était souligné davantage pour Islay et avec un certain plaisir malsain dans la voix. Malefoy répondrait de sa non-présence ici. Pour autant, Jedusor était satisfait. Il n'aurait pas à dépendre des mêmes élèves pour les mêmes tâches. Si les enfants Black et Lestrange avaient déjà leurs ordres, c'était l'occasion de mettre à genoux une nouvelle famille.

— A en juger par ton âge, tu dois certainement rentrer en sixième ou en septième année, ce point sera crucial. Si tu es aussi fidèle à notre noble cause que Mr. McEwen ici présent et que tu remplis les obligations que je vais t'imposer, tu auras une place de choix dans notre sphère. Qu'en dis-tu ?

Il n'attendit pas sa réponse en vérité. Il fallait l'appâter comme il se devait, avec une promesse de gloire et de renommée. Car oui, grâce à son don de legilimencie si finement travaillé, Jedusor pouvait cerner les gens qui se présentaient à lui, jusqu'au moindre détail de leurs pensées. Cette petite blonde lui semblait fort ambitieuse, ambitieuse au point de peut-être aller vendre jusqu'à sa chair et son sang. Avoir une bonne place auprès de Voldemort n'était pas donné à tout le monde au final.

— J'ai un objet qu'il me faut conserver au château, dans une pièce très spéciale dont une fille aussi intelligente que toi doit avoir connaissance. Je désire savoir cet objet en sécurité dans cette salle, là où tout est caché. Penses-tu être à la hauteur ?

C'était une mission délicate. Confier son journal intime, son premier horcruxe, à la fille Malefoy semblerait être un jeu dangereux. Jedusor n'avait pas confiance en elle, à proprement parler, il avait confiance en lui. Si elle était en difficulté, le journal avait sa propre volonté, assez puissante pour la mener où son propriétaire le désirait. En réalité, cette jeune fille n'était que le point de passage du journal de l'extérieur jusqu'à l'intérieur du château. Et si tout se déroulait selon le plan de Jedusor, la chambre des secrets pourrait de nouveau être ouverte.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Lun 30 Mar - 15:49

Pendant un bref instant le jeune homme sembla la jaugé. C'était une expérience intéressante pour Flora, la plus part des personnes passant au dessus des sorcière sans s'y attarder. Finalement il leurs indiqua de s'asseoir, le ton de sa voix tenait déjà plus de l'ordre que de la simple invitation. Cet homme savait ce qu'il voulait et se posait avec une facilité évidente en leader. Il donnait l'impression de simplement prendre le pouvoir sans que quiconque puisse le lui discuter, de fait chacun s'assit en silence. La lettre ne sembla guère l'intéressé et Flora commença à songer que son père aurait peut être dut se déplacer de lui même. Peut lui importait, elle avait désormais le sentiment qu'elle avait plus que bien fait de venir en personne. Aucun parent ne s'était engager pour elle, c'était son choix seul et, à ce titre, c'était déjà une preuve de sa propre volonté d'agir. Il avait une voix tranquille et suave. Une voix qui savait s'imposer sans avoir besoin de crier. Presque aussitôt Flora apprécia ce charisme naturel qui se dégageait du jeune homme. Elle commençait à comprendre comment il avait put facilement séduire les idéologies des sang-pur et les rallier. « - A dire vrais je suis venue en personne car mon père ne peux, mieux que moi, vous assurer de ma volonté de me joindre à vous. » Son ton était calme, tranquille. Un simple constat. Flora n'était pas d'une nature à se vanter ou à fanfaronner. Elle avait toujours préférer le calme et savoir ce qu'elle valait plutôt que de se créer des mérites. Néanmoins le jeune homme semblait désireux de la mettre à l'épreuve et de lui donner une première tâche à accomplir. « - J'entre en septième année, en effet. » Elle n'eut pas le temps de poursuivre que déjà Voldemort enchaînait. Dans l'ensemble cela semblait assez simple, cacher un objet dans la salle sur demande. Néanmoins Flora appréciait qu'on la mette déjà à l'épreuve. La jeune fille n'avait jamais manqué de désir de prouver sa valeur. « - Je pense pouvoir le faire aisément oui. Je suis assez respecté dans le château pour que l'on ne pose pas de question sur mes promenades journalières et assez discrète pour que tout mes actes semble anodin. » Après, ne passait-elle pas pour un modèle de douceur comparer aux autres Serpentard ? Flora avait toujours agis de façon à préserver sa réputation, passer pour une oie blanche simplifiait grandement la moindre de ses manigances. « - Quel objet désirez-vous que je dissimule dans la Salle sur Demande ? » Déjà elle réfléchissait à un prétexte pour se rendre dans la salle. Peut être une promenade avec sa cousine ? Chercher un lieu discret où échanger des confidences ? Il y avait toujours des petites choses secrète à se raconter entre jeune fille et la Salle sur Demande était l'endroit le plus discret pour cela. « - Et désirez-vous que je le dissimule dans un délais particulier ? » La demoiselle avait quitter pendant un instant ses airs de réservé, en venant directement au fait. Il est parfois plus utiles de laisser tomber les masques quand on s'adressait a une personne qui deviendrait son chef. Doucement elle tourna la tête vers Islay, après tout c'était lui qui l'avait emmener jusqu'ici et elle guettait dans son attitude si il approuvait ou non sa soudaine prise de parole.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Dim 5 Avr - 16:41

« Les enfants cherchent toujours la considération que les parents n'ont pas eu par le passé. »

Un murmure accompagnait ces mots, tandis que je tourne les yeux en direction de cette chère Flora. Malgré toute l'arrogance dont elle peut faire preuve – je l'avoue, par moment justifiée – cette jeune femme ne recherche qu'une forme de gloire dépassant le statut de sang. Quelque soit les propos tenus par Tom, la pureté du sang n'a jamais été un gage de pouvoir, ou plutôt il ne suffit pas à grimper les dernières marches. Ce qu'il faut... c'est l'utilité. Et ainsi, si les Lestrange, les Malefoy, les Black et autres familles ne se sont pas, par le passé, battues pour une place importante, il y a maintenant un élément à la fois rassembleur et centre d'un conflit : Voldemort. Ainsi, dans l'ombre, les adultes d'une telle famille doivent montrer loyauté et compétence, pour faire de l'ombre à ceux qui peuvent prendre leurs places. Quand aux enfants... eh bien, ils sont jeunes et n'ont pas accès au véritable savoir. Centre de l'amour des plus faibles, ils détestent ceux qui leur font face, ceux qui ne reconnaissent pas leur pouvoir et... au fond d'eux, au plus profond de leur âme, ils se détestent si ils n'atteignent pas leur exigence. Alors, dès l'enfance, ils vont vouloir passer pour les meilleurs auprès de leurs parents, ces enfants-rois. Flora Malefoy... cette demoiselle allant même jusqu'à détester la simple idée de partager son prestigieux nom car elle est « unique ». Combien sont comme elles ? Bien plus que vous le pensez... Oui, je l'avoue : l'intérêt que je porte envers cette demoiselle est aussi important que la bêtise dont elle fait preuve en pensant que seule elle mérite de porter le nom de Malefoy.

Mais si je sais reconnaître les défauts de ma disciple – ou plutôt les défauts de tous ces enfants-rois –, je sais aussi reconnaître les capacités de l'enfant Malefoy. Son arrogance est justifiée sur certains points. L'art d'utiliser les avantages que lui offre la douceur de son regard, l'art d'utiliser les mots... Certes elle n'est pas la seule dans ce cas là, mais j'ai cet agréable sentiment que son parcours peut apporter beaucoup plus d'intérêt. Malgré cette récurrente bêtise, elle fait preuve d'une intelligence rare, ainsi que d'un talent que je considère plus élevé que ses parents en matière de compréhension et de réflexion au sujet d'une situation globale. Certains diraient que son paternel a bien fait de rester prêt de sa mère, mais dans cette guerre au pouvoir, il ne faut pas laisser une seule faille, une seule faiblesse... Le mot pour expliquer mon choix est... amusement. Elle m'apportera, par ses mots et ses actes, un certain amusement jusqu'à ce qu'elle échoue ou que Tom décide de son sort.

J'observe alors la discussion entre les deux personnages de cette pièce. Je doute que les simples mots de cette jeune femme mettent en avant ses compétences aux yeux de Jedusor. Quelque soit l'objet qu'il souhaite cacher à Poudlard, il ne déciderait pas à le confier à n'importe qui... Tout comme il ne préparerait pas toutes les possibilités dans son scénario. La salle sur Demande est à la fois une très bonne cachette tout en étant la pire si Flora fait la moindre erreur. Bien entendu, je ne pense pas que ma disciple serait assez idiote pour dire le nom de l'endroit où elle doit se diriger, mais il y a l'infime possibilité qu'elle attire les yeux vers elle à un mauvais moment. Elle est suffisamment vieille pour prendre soin d'elle seule, mais l'environnement dans lequel elle sera enfermée pendant des semaines est lui aussi déchiré entre les sang-purs, sang-mêlés et nés moldus. Je tourne les yeux en direction de Flora, avant de prendre doucement la parole, tandis que je bois une gorgée de whisky.

« Pour ce genre de … mission, il faut avoir à la fois être quasiment paranoïaque et savoir manipuler ses propres camarades. Ce n'est plus une question de faire preuve à la place de ton père de loyauté. » Je pose doucement le verre, avant de regarder du coin de l’œil de Jedusor, souriant doucement avant de reposer mon regard sur elle. « En fait... quelque soit ce que te demande l'homme à qui tu jure loyauté et obéissance... personne ne devra être au courant de ce que tu dois faire. Aucune confiance dans les murs de l'école n'est tolérée... que ce soit avant, pendant... ou même après cette mission. »

Mais, avait-elle déjà eu confiance en quelqu'un. J'espère en tout cas qu'elle saura être prudente et totalement hermétique aux tentations. Moins de personnes savent un secret, plus il est simple de le garder dans l'ombre... Si malheureusement une seule personne, même la plus proche d'elle, venait à le savoir il y aurait une faille... Cette fois, je ne dois pas me poser comme un instructeur, mais plus comme une personne dont la mission est de surveiller les progrès de chaque missions effectuées par les Mangemorts pour le compte de Tom. Et si jamais elle devait être la cause d'une faille dans le plan de Voldemort ou un problème... Enfin, n'en parlons pas.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Lun 13 Avr - 13:57

Islay avait le don de mettre davantage de détails sur des situations que toutes les personnes réunies autour de lui. Il avait toujours le mot de plus, soit pour motiver, soit pour effrayer. Jedusor le scrutait du coin de l'oeil sans trop exprimer ce qu'il ressentait, puis posa les yeux sur la jeune fille blonde, héritière des Malefoy. Supporterait-elle toute cette pression qu'Islay lui mettait en plus ? Tom esquiva tout commentaire, évidemment il ne voulait pas confier son bien le plus précieux à n'importe qui, et tester cette personne au préalable lui paraissait normal, mais dans un autre cas, voir Islay répéter ses dires en se montrant plus ferme. Il savait que la jeune fille ne fuirait pas, elle semblait bien trop tenace et avide de pouvoir pour ça, mais tout le monde n'avait pas cette force de caractère. Et surtout, Jedusor se méfiait d'Islay comme de la dragoncelle et ce depuis qu'il s'était présenté à lui suite à la défaite de Grindelwald. Tout n'était affaire que de temps, et Tom comptait se débarrasser de ceux qui lui seraient bientôt inutiles.

Il se tapota la joue avec l'index, le temps filait et la parole avec lui. Il savait qu'en cas de soucis, le patriarche Black, étant directeur de Serpentard, ramasserait les pots cassés, celui-là était plus manipulable qu'un bambin au berceau. « Nous te mettront à l'épreuve avant de te donner cet objet précieux. Si personne n'a vent de tes actions, alors je te permettrai de cacher mon bien. ». Passant une main dans ses cheveux et la fixant de ses yeux ébène, il se permit ce sourire charmeur qui lui valait d'avoir récupéré tant d'objets précieux, comme pour avoir davantage la Malefoy dans sa poche. Après tout, cela servait pas mal d'être un beau garçon, c'était bien la seule chose qu'il devait de bon à son sang-de-bourbe de père, vu l'état de son oncle, sa mère ne devait pas être d'une beauté exceptionnelle. Le seul mérite qu'elle avait, était d'avoir donné à son fils le si précieux sang de Salazar Serpentard. « Ne prête pas attention aux menaces d'Islay, nous sommes certains que tu n'échoueras pas. ». Il eut un petit rire froid.

Elle était déjà prévenue pour la marche à suivre et sur les conséquences de son éventuel échec. Pour autant, il fit un petit geste de la main en direction de son bras droit. « Trouves un objet à cette charmante jeune fille qui ne puisse éveiller les soupçons et organise-moi un rendez-vous avec ses parents. Je vais leur rendre une petite visite dans la semaine. ». Il se releva et sourit de nouveau, d'un air énigmatique avant de déposer un baiser sur la main de la jeune fille. « Je vous laisse discuter des modalités tous les deux. Ne me décevez pas. » Il traversa le bar, les idées bien en place, avec l'intime conviction d'avoir tout gagné de sa journée. Lui restait maintenant à préparer ses nouveaux plans pour la rentrée à Poudlard. Dans peu de temps il aurait le monde sorcier dans la paume de sa main.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE Ven 8 Mai - 19:02

RP ABANDONNÉ



I HEADED BACK
SO WE COULD
REACH EACH OTHER
avatar
Découvre-moi !
Messages : 270
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeux du sort :: LIBRE

Découvre-moi !
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Jeux du sort :: LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des bonbons ou un sort ! [Libre]
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» Les jeux du Fou [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: RPs-