AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Du venin dans le sang [Aelig & les Velrose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Du venin dans le sang [Aelig & les Velrose] Dim 16 Sep - 22:11


Pour que marche la mort
La seule raison que nous avons à faire la guerre nous sert à justifier nos plus bas instincts, et certains y sont plus doués que d'autres.

Comme Ekrizdis avait eu du flair avec cette tour, entouré d'autant de détraqueurs affamés. Mieux valait ne pas mettre le nez aux barreaux de sa cellule, toutes les opportunités étaient bonnes pour se faire embrasser. Seulement je n'étais pas le mets le plus délicieux de la prison d'Azkaban et pour cause, il fallait chercher très profondément pour un souvenir agréable, aussi mes voisins de cellules semblaient plus intéressants. Je n'étais pas là par hasard. J'avais encore le meurtre d'Astaroth Velrose sur le dos, et à raison. Mais ces incapables d'aurors, occupés par l'assaut tout juste fini de Pré-au-Lard, et privés de leur chef, ne sachant pas quoi faire d'autre, m'avaient balancé dans une première cellule dans les tréfonds du nouveau ministère. Grand bien leur fasse, je demeurais langue de plomb, occlumens, et j'avais la langue scellée par nul autre... que le vieux Velrose. Il ne semblait y avoir aucune logique à tout ça et pourtant, tout se passait exactement comme prévu. Tout autre être humain était tout simplement idiot pour tout percer à jour. Après tout, nuls autres que les intéressés n'avaient à tout savoir, et encore. Astaroth Velrose était le seul sorcier assez intelligent pour comprendre. Il m'avait assuré que ses petits-fils comprendraient. Je n'en croyais pas un mot. J'en savais un trop téméraire et trop bête pour faire attention aux indices, trop droit, l'autre pas assez présent sur le terrain et toujours à l'étranger, quant à celui du milieu... Inconnu au bataillon. Non, cette bien bonne famille s'était éteinte avec son doyen. Pour le bien commun. Quelles foutaises. Pourquoi m'étais-je mis dans un si grand pétrin ? Quel honneur personnel ou familial avais-je encore à respecter pour continuer à faire le bien, là, couvert d'une tonne de boue. Un héros de l'ombre, que personne ne respecterait ni ne comprendrait. Voilà ce que j'étais devenu.

Mais comme ces incapables n'avaient pu me soutirer la moindre information, j'avais été envoyé à Azkaban, sous réserve de donner des raisons, des informations. Et quoi encore ? Les détraqueurs pouvaient bien passer autant qu'ils le voulaient, j'étais lié au sang Velrose, et à lui uniquement. Quel cauchemar que de devoir reposer toutes les attentes d'un vieillard et mes désirs de vengeance sur les épaules de trois crétins qui ne voyaient pas plus loin que leur droiture et les jolies fesses des blondinettes de passage. Quoique... J'avais moi aussi cédé à un peu de douceur, fut un temps. Cela semblait si loin. Alors voilà qu'un matin, dans le bruit de tempête incessante, je vis passer un auror, qui maintenait les détraqueurs à distance, suivi de trois autres têtes. Je souris en coin, pas vraiment à l'aise. J'avais le droit au plus gros bouquet, d'un seul coup, et bien assez tôt. Ce n'était certainement pas ceux-là qui allaient venir me tirer de ma cage. Mais Jedusor le ferait-il pour autant, comme l'avait prévu le vieux lion ? Restait à voir... « Tiens, tiens, tiens... Si je m'attendais. Enfin sortis de vos lits de mort pour me rendre une petite visite ? »
code by bat'phanie
avatar
Découvre-moi !
Messages : 18
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du venin dans le sang [Aelig & les Velrose] Dim 23 Sep - 22:00

La dernière demeure de était aussi triste et grise que la bâtisse familiale dont avait hérité Abigaël. Arielle le pensait réellement. Vêtue de Noire, elle avait regardé le tout, tentant de verser le moins de larmes possible alors que tous s’étaient entendus pour se tenir la main durant cette épreuve difficile. Il y avait dans la tête d’Abel la vengeance, dans celle d’Arielle des questions. Abigaël était psychiquement touché, Alexander réfléchissait trop et Abel était comme toujours ce sang chaud italien qu’on ne pouvait pas retenir. De pouvoir lire en eux comme dans un livre était un secret, il n’y avait que feu son grand-père et ses parents qui avaient vent de cette particularité. Elle se cachait sur le fait qu’elle les connaissait trop bien pour ne pas savoir lire au fond de leur regard. Tout le monde allait finalement pâtir de ce décès et même si elle pouvait être certaine que tout le monde recevrait les soins nécessaires, elle avait longtemps pensé aux conséquences ou bien aux secrets qu’ils pourraient découvrir. Il n’avait pas fallu longtemps pour que tout le monde se retrouve. Tous les quatre s’étaient au moins mis d’accord sur un point. Fearg devait parler ou donner des informations quoiqu’il arrive. Oh, personne n’était stupide, tout ce qui concernait le département des mystères pourrait le bloquer à jamais. Mais Arielle pouvait croire que ça serait différent si elle y allait avec Alexander et Abel. « Parce qu’il faut bien que j’aide de temps en temps. » L’accent chantant un peu niait et la condition physique d’Abigaël avait permis à l’italienne d’obtenir l’accord du nouveau chef de famille.

La cape grise sur les épaules, le vent d’Azkaban le fait frissonner, tout comme l’aura de mort qui règne sur cette prison on ne peut plus légendaire. L’Italie aussi avait sa prison. Mais elle était loin d’être aussi austère que celle de la Grande-Bretagne. Il avait fallu passer divers contrôles, divers supplices de prisonniers ou encore éviter le plus possible les détraqueurs. L’épreuve était de taille. Mais les patronus de certaines aurors avaient eu au moins le mérite de les faire avancer vers cette immonde vermine. Elle lâche à l’auror à leur côté, baguette tendue. « Oh, ne vous inquiétez pas. » Le sourdinam lancer aurait bien le mérite de rendre cette conversation privée pour le coupable et la partie civile. « Tiens, tiens, tiens... Si je m'attendais. Enfin sortis de vos lits de mort pour me rendre une petite visite ? » Elle se crispe et serre une de ses mains contre les barreaux. Alors qu’Abel passe déjà sur l’offensive. « C’est loin d’être une visite de courtoisie Fearg ! » Mais il s’en doutait alors qu’Arielle cherche un contact visuel pour aider le plus possible son esprit à chercher des réponses. Mais il est bloqué. Totalement bloqué. Elle murmure un juron en langue maternelle. Elle recule et croise les bras sous sa poitrine. « Tu es malin, mais pas désintéressé, n’est-ce pas ? C’est Jedusor qui t’a demandé de le faire ? Parce qu’une provocation qui fait sortir les salariés du département des mystères, c’est petit… Grotesque même. » Ce genre de personne était entraîné, comme les autres membres du ministère qui détenaient des informations confidentielles. « Et si tu ne peux pas parler, on te fera écrire Fearg. Jour et nuit jusqu’à savoir pourquoi t’as fait ça. » Elle se retient d’ajouter crevure. Mais elle n’en pensait pas moins.


In this life, we have to make many choices. Some are very important choices. Some are not. Many of our choices are between good and evil. The choices we make, however, determine to a large extent our happiness or our unhappiness, because we have to live with the consequences of our choices.
avatar
Découvre-moi !
Messages : 12
Date d'inscription : 12/09/2018
she was very beautiful. Kind, but...sad

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Du venin dans le sang [Aelig & les Velrose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Baignade dans le sang
» Une histoire tracée dans le sang à la pointe d'une épée...
» Dans le sang et les larmes [Hunters + Aria Hinoi] [11-12/03/42]
» Soit au début, soit à la fin, Mars nous montre son venin dans les Terres Balafrées
» [-18] Dans le sang d’un pacte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: Ailleurs :: Grande Bretagne :: Ecosse-