AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Jedusor ∞ Madness just started (Finished)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Jedusor ∞ Madness just started (Finished) Sam 14 Mar - 17:49




Il n'y a rien de pire que la mort, Dumbledore
Je m''appelle Tom Elvis Jedusor, j'ai 22 ans et je suis un sang-mêlé prétendu sang-pur. Je suis né dans un orphelinat moldu le 31 Décembre 1926.

Je suis actuellement sans-emploi et suis à la tête des mangemorts sous le pseudonyme Voldemort

Mon amortentia lui est INCONNU, mon épouvantard prend la forme de mon corps sans vie et mon patronus est inconnu car je suis incapable d'aimer.

J'ai choisi Ben Barnes pour me représenter.
Son caractère
J'aime...Je n'aime pas...
Le pouvoir, la supériorité, les horcruxes, les belles choses, les objets rares, avoir le dessus sur ses fidèles, galvaniser les troupes, les serpents, la magie noire, les sortilèges impardonnables, les meurtres, la destruction...Les moldus, l'impureté de sang, Dumbledore et ses partisans, la paix, les infidèles, les rebelles et les audacieux, qu'on lui coupe la parole, l'idée de mourir, l'insubordination, l'irrespect à son égard, qu'on le provoque...
Ses petites habitudes
J'aime collectionner les objets précieux et rares, tels que des reliques des fondateurs de Poudlard ou de figures emblématiques de la sorcellerie, ceci dans le but d'en faire des horcruxes. Je réside chez les familles de sang-purs pour surveiller leur comportement et leur donner des directives précises, à eux et leurs rejetons. Je calcule toujours les risques de mes plans et use souvent des autres pour les sales besognes. J'use de mon charme et mon charisme pour manipuler les autres, la peur est aussi un moyen charmant de mettre les autres à genoux. Ces temps-ci, je rallie le plus de fidèles possibles pour me faire une petite armée. Je me fiche bien des sang-de-bourbe pour le moment, je veux juste la vie de Dumbledore pour m'assurer une place stable au plus haut de la hiérarchie du monde magique. J'envoie actuellement mes mangemorts récupérer des objets importants ou leurs enfants créer l'anarchie au sein des couloirs de Poudlard. Le temps viendra où le château sera à moi. Lever l'interdiction d'utilisation des sortilèges impardonnables pour ma confrérie serait un point de plus non négligeable.
Son Histoire & ses liens

Jedusor contemplait la coupe d'Helga Poufsouffle avec une fascination presque malsaine. Il avait eu tout juste le temps de récupérer le précieux objet avant les grands bombardements de ces insignifiants et méprisables sangs-de-bourbe. L'objet en lui-même ne représentait qu'un désir de puissance, là où le médaillon de Salazar Serpentard était sans doute plus affectionné par le sorcier. Ses yeux noirs fixèrent les deux trésors encore pendant un temps. Devait-il en faire des horcruxes dès maintenant et assurer sa position, ou devait-il attendre encore un peu et profiter de ses charmes naturels ? Car il avait senti une certaine différence depuis le journal intime qui reposait en sûreté chez l'un de ses sous-fifres. Une sorte de froid qui lui rongeait les os et qu'il ne pouvait chasser, accompagné de troubles du sommeil. Finalement ce vieux fou de Slughorn n'avait pas menti, séparer son âme en deux était une action contre-nature mais pour Jedusor, elle lui était essentielle. Il avait vaincu la mort dans sa spirale et jamais ne mourrait de vieillesse, pas comme ce fourbe de Dumbledore qui, bien caché là-haut dans son grand château, continuait de lui mettre des bâtons dans les roues. Mais tout ne serait qu'affaire de temps et Jedusor était un garçon très patient et rusé. Le château n'était pas un problème car ses petites fourmis endoctrinées faisaient le travail à sa place. Que ce même travail soit bien fait ou mal fait ne l'intéressait pas, le but suprême était de faire vaciller l'ordre à Poudlard d'une façon ou d'une autre. Et même si l'un de ses petits pions avait pour idée de changer de plan, Jedusor et ses mangemorts, qu'ils soient parents ou pas, n'auraient aucun scrupules à user de l'impero. Et bientôt son utilisation serait autorisée. Là aussi, Tom avait la main ferme. Ces idiots de sorciers de Pré-au-Lard étaient définitivement bien manipulables et le jeune homme aux yeux de nuit ne pouvait s'empêcher de remercier la bêtise des sangs-de-bourbe. Lui offrir une guerre sur un plateau d'argent pour faciliter son accession au plus haut des pouvoirs allait au-delà de ses espérances. Il se nourrissait de la peur de tous pour prouver que ses intentions étaient légitimes, et mener une contre-attaque n'était qu'une façade. Il voulait envoyer à la tombe les grands dirigeants encore vivants pour devenir le symbole d'un monde sorcier fort et inflexible. Même si le plan ne fonctionnait pas, avec tous ses mangemorts ralliés les uns après les autres, un coup d'état porté à une société fragile serait des plus faciles.

Si des personnes comme Crabbe et Goyle se montraient impatients, Jedusor attendait le bon moment. Il avait toujours une énorme rancoeur pour celui qui lui avait refusé le poste de professeur de défense contre les forces du mal. Assassiner Dumbledore au sein du château aurait été d'autant plus aisé. Alors le jeune homme se mit à réfléchir encore, et encore. Son ancien professeur n'était pas du genre à recourir à la force contre ses élèves, alors le ferait-il contre un de ses pupilles prêt à lui lancer le sortilège de la mort ? Rien ne coûtait d'essayer. Après tout, Tom s'en était toujours sorti. Pour la mort de la fille, on avait accusé ce gros balourd de semi-géant à sa place. Pour l'assassinat de ses géniteurs à la vue répugnante, on avait accusé son oncle. Pour la mort de la vieille Smith, il avait fait accuser son elfe de maison. Tout se passait toujours exactement comme prévu à tel point que Jedusor se savait protégé par le destin. Il se leva et mis sous scellé les deux objets pour que même ses plus fidèles mangemorts ne puissent y toucher avant qu'il ne se décide. Il devait apposer sur ces reliques des sortilèges de magie noire extrêmement puissants pour les protéger, indépendamment de sa présence. Des sortilèges qui les rendent indestructibles, qui rendent fous ceux qui s'en approchent ou les poussent à la mort. Toute action malfaisante était la bienvenue, rien n'était assez noir pour protéger son âme.

Jedusor résidait actuellement chez l'une des grandes familles de sang-purs dont le manoir était toujours caché de la vermine. Il n'y avait pas que sa prise de pouvoir ou le gouvernement, il s'agissait aussi de mettre ces fidèles à genoux. C'était lui qui prenait la plupart des grandes décisions concernant les actions de ses pairs. Et aucun ne devait le contre-dire ou lui couper la parole. Il avait déjà usé de divers sortilèges pour leur faire comprendre qu'il leur était supérieur à tous et il n'avait aucun regret. La torture était l'un de ses passe-temps. Ce jour-là, il fit convoquer le chef de famille de la maisonnée Lestrange ainsi que sa femme, et celui de la famille Black pour qu'une décision soit enfin mise au clair.

— Mes chers mangemorts, est venu le temps de vous rendre ma décision. Reposera entre vos mains une délicate mission. Lestrange, tu marieras ton fils aîné à la fille Black afin de renforcer vos liens d'amitié. J'exige aussi que la fille Lestrange sème la discorde auprès des élèves et surtout des sangs-de-bourbe. Qu'elle se fasse aider de qui elle veut, je n'en ai cure.

Il les observa avec un calme glacial et en voyant la réaction des deux partis, il ricana sans pitié.

— Ce n'est pas fini. Je veux récupérer un objet qui m'est très précieux. Le diadème de Rowena Serdaigle. Et ce, le plus rapidement possible. Je vous incombe cette mission car vous êtes, je crois, de fins collectionneurs. Je tiens aussi à vous prévenir.

Il se leva de table, repoussa son fauteuil vert émeraude et toisa l'assemblée, dont tous baissaient les yeux devant l'intimidant charisme de celui qu'ils appelaient communément Voldemort.

— Si l'un de vos enfants me trahit, ne serait-ce qu'en paroles ou en pensée, vous devrez tous les enterrer. C'est votre responsabilité. Usez de l'impero s'il le faut, que leur volonté ne soit pas un barrage à nos plans. Ceci, nous le faisons pour le bien de la communauté. Bientôt, mes frères, mes sœurs, nous aurons l'Angleterre dans la paume de nos mains.
Moi IRL
Je m'appelle Milly, j'ai un âge décent et j'ai découvert Hogwarts Reverse grâce à ma schizophrénie.

Je voudrais dire au staff que je suis tout puissant et que validé.

© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jedusor ∞ Madness just started (Finished) Dim 15 Mar - 12:42



Ta fiche me laisse voir qu'on va encore bien s'amuser avec tout ce beau monde, j'ai hâte de lire la suite de tes plans :3 ♥


Bienvenue ! Tu es officiellement validé sur Hogwarts Reverse, félicitations ! Maintenant tu peux naviguer et poster partout sur le forum, tu peux ouvrir ton topic de liens, poster une demande de rp. Si tu es un petit chanceux et que tu a une particularité, viens donc recenser ton don, tu dois aussi recenser ton patronus.

Te voilà donc parmi les Mangemorts ! Amuse-toi bien ! ♥
© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Jedusor ∞ Madness just started (Finished)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ange Jedusor
» Jedusor/Voldemort
» Madness [Libre]
» « Drunkenness is nothing but voluntary madness » || Lerena Evergreen
» Loïsse Jedusor [Gryffondor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: Fiches-