AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez| .

Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Dim 26 Aoû - 20:18


Pour que marche la mort, PHASE 1
Aelig, Ygg, Ale, Sig, Espé, Catherina
Tout est calme, une fois la nuit venue dans la soirée du 30 Septembre 1949. C’est un vendredi soir, il est presque vingt-et-une heures du soir, beaucoup sont rentrés chez eux, d’autres veillent aux Trois Balais ou poursuivent leur travail au ministère ou dans les couloirs de Sainte Viviane. Peu d’aurors sont présents dans le village ce soir, beaucoup sont en mission en extérieur, presque autant ne sont toujours pas revenus. Les brigadiers de la police magique, en sous-nombre, piétinent dans les ruelles. C’est une belle soirée claire pour se promener.

Soudain, vous entendez plusieurs détonations, comme des sortilèges que l’on lancerait avec trop de frénésie. Puis, un toit explose, puis un autre, après de terribles sifflements qui percent le ciel. La panique envahit les rues et les commerces toujours ouverts. Vous entendez des cris, des ordres, tandis que le mur magique qui protégeait Pré-au-Lard succombe, ne laissant que des braises flotter dans l’air. Des moldus, lourdement armés, envahissent notre territoire et tirent à vue, que vous soyez homme, femme, ou enfant. Vous ne savez pas combien ils sont, s’il en viendra d’autres, mais tout s’accélère.


Vous êtes le groupe numéro 2, composé d’Aelig, d’Yggdrasil, d’Alecia, de Sigil, de Catherina et d’Espérance. Vous êtes du côté du Ministère de la magie et des habitations, au plus près des premières attaques.

Votre proximité avec les premiers assaillants vous coupe des ressources défensives et vous êtes livrés à vous-même. Votre mission est de vous rassembler et de former un premier front de défense et d’attaque. Vous devez évaluer la situation pour passer des informations essentielles vers la défense. Vous êtes les plus en danger mais également les plus à même de contenir la fureur qui se dévoile à vous.

Favorisez les réponses courtes pour que l’intrigue avance. Et attendez mon prochain signal.


date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
avatar
Découvre-moi !
Messages : 103
Date d'inscription : 12/03/2015
Je suis l'essence même de la magie

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsreverse.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Lun 27 Aoû - 18:49


 
Pour que marche la mort
La seule raison que nous avons à faire la guerre nous sert à justifier nos plus bas instincts, et certains y sont plus doués que d'autres.

Tout se passait à merveille. Les chiens moldus avaient été lâchés et les traites avaient soigné leur discrétion. Je sortais à peine du ministère, un oeil sur ma montre et l'autre vers le ciel quand les premières bombes tombèrent. Sortant ma baguette, j'usais d'un protego sans même le prononcer pour me protéger de quelques débris et quelques braises qui avaient manqué de brûler les pans de ma veste noire. Il fallait à présent avoir l'air à la fois paniqué et surpris, tout en gardant mon calme, car après tout, je n'étais pas du genre à hurler pour un rien. Il me fallait vite attraper Jdanov et m'assurer qu'il ne compromettrait ni nos plans en général, ni celui que j'avais fixé avec Islay. Il fallait maintenir l'attaque le plus longtemps possible et se débarrasser de Lukeither, même si elle représentait une éventuelle porte de sortie dans un futur plus ou moins lointain. J'enfilais mes gants et me dirigeais vers les attaques, m'assurant qu'aucun sorcier bien entraîné ne me suive.

J'usai de sortilèges quelque peu primaires, juste de quoi ralentir les assaillants comme les sorciers qui tentaient de se défendre, ne tuant ni les uns, ni les autres, mais les laissant assommés pour au moins l'heure qui suivrait. Quant à ceux qui étaient un peu plus persévérants, ils finirent à même de brûler dans leur propre brasier. Cette expédition allait vite m'agacer si je ne trouvais pas très vite l'objet de mes recherches, ni même un potentiel allié. Si seulement certains n'avaient pas été entêtés à rester au chaud dans leur service.
code by bat'phanie
avatar
Découvre-moi !
Messages : 12
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Sam 1 Sep - 22:03

La vie du Rosier avait littéralement changé. Dans les faits, il était toujours second à la Brigade de la Police Magique, mais officieusement, il était l’un des candidats les plus regardés pour la place de Ministre de la Magie. Recommandé par Dumbledore et d’autres personnes influentes de l’Angleterre Magique. Ce qui faisait rougir de plaisir ses parents fiers comme des paons. En vérité Sigil avait été un peu propulsé sur une scène politique qu’il détestait au plus profond de ses tripes. Mais les idées que leur groupe voulait mettre en avant, c’était ce qui était le plus important. Finalement, il relève les yeux à la sortir de ce Ministère improvisé à cause de la guerre. Et manque de se prendre une balle au milieu du front. Sans doute une balle perdue, mais qu’importe, il voit un collègue tombé à quelques pas de lui.

Roseline. C’est la première pensée qu’il a. Il savait Lysandre et ses parents étaient cachés dans leurs manoirs à Manchester. Il sort sa baguette et fait tomber raide immobile deux moldus qui fonçaient déjà sur les habitations. Leurs fusils d’assaut faisaient bien plus le poids que leurs sorts par moment, mais il se devait de faire quelque chose. C’était un brigadier. Quand enfin, il en voit une qui n’aurait pas dû se trouver là. Pas là du tout. Lançant un protego au-dessus de son épaule pour stopper d’autres balles. « BORDEL ALECIA CACHE TOI ! » Elle était chômeuse désormais, pas dans la justice, ni la défense, il était temps qu’elle reste sur la seconde ligne. Cependant, il lâche un cri de douleur alors qu’une balle lui transperce la hanche. C’est vif et le sang s’en échappe déjà.



the brightness
avatar
Découvre-moi !
Messages : 14
Date d'inscription : 26/01/2018
Some defeats are only installments to victory

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Sam 1 Sep - 22:41


 
Pour que marche la mort
Y-a-t-il quelconque discipline à acquérir des plus féroces natures du hasard ? Le malheur ne nous sert qu'à refuser le bonheur qui vient ensuite.

Alecia n'aurait jamais dû se trouver là. Elle aurait dû au pire terminer sa longue journée de paperasse au ministère, au mieux pouvoir se plonger dans son lit et réfléchir à quoi faire de sa vie. Seulement, à traîner aussi tard dans les rues de Pré-au-Lard, elle fit volte-face des bombes qui tombèrent sur les habitations et des premiers gens paniqués, ne sachant elle-même quoi faire sur le moment. Mais elle était née-moldue, elle connaissait les dégâts que pouvaient faire les armes des siens, comme si l'enfer s'était soudain déchaîné sur terre. Elle remonta la foule, décidée apparemment à se réfugier dans les plus grandes institutions, alors qu'elle-même pensa en premier lieu à Sigil et Roseline et à leur appartement. Mais également à son chat, cette pauvre bête... Dont elle espérait qu'elle soit saine et sauve. Seulement, la panique, les premiers tirs, les débris, cela lui valut une jolie égratinure au sourcil, et à la joue, alors qu'elle poussait les gens qui eux-mêmes l'écartaient de leur chemin. Les siens avant tout, sa nouvelle famille. Elle avait tant perdu et ne voulait pas les perdre eux aussi, pas aujourd'hui.

Ce ne fut que prise dans un protego qu'elle réalisa l'urgence et la dangerosité de la situation, alors que Sigil lui hurlait de se cacher. Alecia avait la tête en vrac. Toute cette panique, la douleur, la peur, la hargne, la haine, la colère, la mort. Tout ça lui retournait le cerveau et faisait chanceler ses jambes, comme si on avait poussé un son blanc à fond dans ses oreilles et que le monde se muait en vagues sous ses pieds. Puis elle claqua des dents. Ce n'était ni l'endroit pour mourir, ni pour se cacher. C'était hors de question. Alors baguette sortie, elle montra autant de hargne que les ennemis en face, quelque soient leurs appartenances de sang, comme poussée par leurs propres désirs de tuer, influencée par leur jugement biaisée. Elle usa de stupéfix avec tant de rancoeur qu'elle en assomma bien quatre dans la foulée avant de se jeter dans les bras de Sigil pour l'écarter du même mouvement derrière à mur à demi écroulé. "Tu me dis de me cacher et tu restes en plein milieu, TU ES STUPIDE OU QUOI ?!" hurla-t-elle, avec colère et angoisse. "Arrête de me prendre pour une princesse, ma baguette n'est pas là que pour faire joli !". Et elle en avait assez qu'on la défende de tout, contre tout, et tout le temps. "Il faut qu'on trouve de l'aide, si on reste seuls on est foutus ! Tout le monde a l'air de fuir vers l'hôpital ou le ministère !". Et en parlant de ministère, elle espérait que ce crétin de Jdanov soit bien resté au chaud et à l'abri, car elle n'aurait pas non plus le coeur, malgré son comportement déplorable des derniers jours, à ramasser son cadavre.
code by bat'phanie



I HEADED BACK
SO WE COULD
REACH EACH OTHER
avatar
Découvre-moi !
Messages : 270
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Lun 3 Sep - 0:16

Le ministère serait sens dessus dessous, c’est bien ce qu’il pensait. Et un nouveau poste trouvé chez les oubliators malgré le chaos avec Alecia, cela n’avait rien de comparable quand il voyait des fonctionnaires rejoindre les artères souterraines du Ministère de la magie. Il avait bien entendu les bombes toucher la surface et sans aucun doute le bâtiment était déjà protégé grâce aux quelques aurors encore présentes. Mais il a ce petit sourire malsain sur le visage. Loin d’être le russe qu’il était habituellement, ses yeux tournant à l’émeraude par moment jusqu’à secouer la tête et retrouver ce regard noisettes qui lui allait à merveille. Il était loin d’être paniqué par ce qui se passait dehors, en vérité, cela était prévu, mais il voyait les corps et se disait que c’était un trop grand mal pour un trop petit bien malgré les idées qu’il soutenait.

Jusqu’à les apercevoir au milieu de ce qui semblait être un no man land. Le candidat et son ancienne secrétaire. Les balles pleuvaient de chaque côté et au moins l’un des deux s’en prendrait une au milieu du front à ce rythme-là. L’éclair vert sort de sa baguette. Il n’avait pas à cacher son visage pas ce soir, c’était un cas de force majeure, il ne serait pas jugé pour ça… Un autre et c’est une demi-dizaine de moldus qui tombent au sol. Il fait bien attention à éviter le regard de la blonde, ce qui semblait important aux yeux des autres fonctionnaires présents, c’était Rosier. Es sorts leur laissent sans doute le temps de se rendre devant l’entrée du Ministère. En sécurité plus qu’ici. Alors qu’il lâche. « Ne dis pas merci… » Très franchement, c’était mal venu de dire ça à un moment pareil.



J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
avatar
Découvre-moi !
Messages : 138
Date d'inscription : 15/03/2015
impure, russian, specter

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Lun 3 Sep - 16:51

HRP:
 

Juste à temps ! Cette réunion commençait à devenir un véritable fiasco. Représenter l'hôpital Sainte Viviane dans un entretien avec une énième administration pour parler des différents budgets alloués aux services du centre médical... voilà un jeu que l'Écossais aurait préféré ne pas faire. Mais après tout, une raison devait le pousser à être aux premières loges, profiter de l'odeur de souffre, entendre la symphonie des bombes et l'agonie des jouets. Pour que des héros avancent, il faut parfois briser quelques jouets... Et quelle tristesse ce serait de ne pas voir cela de ses propres yeux. Bien entendu, pensée et visage se contredisent parfaitement et tandis que les rouages se mettent en place dans son esprit – ainsi que dans celui de ses amis invisibles – son visage, lui, se fige en une expression de surprise, un effroi glissant dans ses yeux... Un effroi qu'il contrôle, tandis qu'il fait partie des premiers à inviter les bureaucrates à sortir. Qu'importe la volonté de Phobos et de Deimos, ni Peur, ni Terreur, ne pourrait empêcher ce personnage de jouer son rôle. « Vite ! Utilisez les issues de secours, ne traînez pas ! »
Après tout, les bureaucrates aiment les héros. Et il faut savoir leur en donner. Une réalité dans laquelle ces technocrates ne peuvent échapper. Courez, avant que le grand méchant loup d'acier ne vienne éclater vos crânes. Avant que son souffle de braise ne consume vos chairs. Allez, courez. Courez. Et surtout ne vous retournez pas. La chasseur est là pour occuper vos arrières.

Sortant vivement sa baguette, il profite alors d'une accalmie – aussi factice que l'est son visage – pour protéger les administrateurs d'une nouvelle vague de débris. Il avance alors rapidement dans les couloirs. Un nouveau jeu commence alors à se dérouler dans les entrailles du Ministère. Par chance, la réunion s'était déroulée dans les premiers étages, un moyen comme un autre de sortir efficacement.

Réduisant l'écart qui le sépare du reste des combats, il dévie certaines attaques, laissant parfois son esprit s'attaquer à ceux de ses congénères. Si certains membres des troupes d'élite sont déjà sous son contrôle, il n'est jamais de trop d'affaiblir les capacités de certains sorciers, le tout dans la plus grande discrétion et le contrôle le plus total. Véritable serpent, il injecte alors son venin, une simple pression contre les sentiments déjà exacerbés de ces défenseurs... Rien de trop flagrant, plutôt de quoi jouer avec leur peur la plus viscérale... de voir cette société, ce trou à rat, disparaître. Pour survivre... il faut parfois être prêt à tout.
Du coin de l’œil, le directeur du service de Psychomagie remarque Aelig. Pour le moment, le plan se déroule à la perfection, bien que quelque chose reste à régler... Au moins aurons peut-être nous la chance... de la retrouver dans notre bureau. Un rire traverse alors l'esprit d'Islay, ne venant pas de sa propre bouche, mais bien du visage figé dans l'éclat de verre sur lequel il pose le pied.

Voilà un jeu qu'il apprécie !
avatar
Découvre-moi !
Messages : 6
Date d'inscription : 23/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Mar 4 Sep - 1:05


 
Pour que marche la mort
La seule raison que nous avons à faire la guerre nous sert à justifier nos plus bas instincts, et certains y sont plus doués que d'autres.

Je m'en sortais plutôt bien, bien que langue-de-plomb de profession, je n'avais jamais eu de problème à me défendre, et encore moins à attaquer. Mais je rongeais mon frein, ne pouvant attaquer, simplement maintenir nos positions. C’était à la fois frustrant et logique. Car je n’étais pas aussi radical que certains de mes collègues. Disons que ce n’était pas la meilleure solution que de griller nos chances de contrôler le pays, en tuant tout et tout le monde. A quoi bon vouloir contrôler un pays où il n’y a plus âme qui vive. Autant le quitter et vivre ailleurs. Quand je vis Islay me rejoindre, j’eus un petit rictus que personne n’aurait pu vraiment identifier. Cet homme là, il fallait s’en méfier comme de la peste tant sa folie lui donnait presque du génie, les deux étant souvent intimement liés. Je Lui fis un signe, nous éloignant de la précédente scène de bataille. L’heure n’était plus au jeu mais bien aux derniers rouages à mettre en route. “Nous savons tous les deux ce que nous avons à faire. J’imagine que tu as plus d’emprise sur Jdanov que je n’en ai.” Malheureusement, il fallait se rendre à l’évidence, Islay devait bien plus inspirer la peur dans le cœur de sa victime qu’un sinistre inconnu comme moi. “Faut-il encore le retrouver, il était au ministère encore tout à l’heure. La fille tu peux me la laisser, je me débrouillerai pour l’éloigner s’il le faut.”

La chasse ne serait pas bien longue de toute évidence, J’avais le nez pour traquer les gens discrètement. J’entraînais Islay dans la course, navigant entre les ruelles praticables jusqu’à apercevoir un long trait de lumière verte, un avada sans nul doute. Quel idiot, il allait griller toutes leurs chances mais pourquoi pas ? Peut-être était-ce là une aubaine, après tout. Ils s’étaient tous regroupés vers l’entrée du ministère, Jdanov, et Lukeither comprise. Seul problème ; Rosier. Je savais qu’il ne laisserait jamais sa petite blonde entre de mauvaises mains et m’en occuper me posait un sévère problème. J’en avais besoin, plus que mes collègues pouvaient l’imaginer. Je jetai un coup d’œil à Islay. Trouver une idée, rapidement. Peut-être fallait-il réquisitionner les talents de Rosier pour sécuriser la zone et obliger Lukeither à rester bien en sécurité au ministère, du moins en apparence. Il faudrait se montrer persuasif, pour que même Rosier la fasse obtempérer. Mais je comptais bien jouer la carte des sentiments et des liens familiaux. Jdanov, qui ne connaissait pas notre plan, irait sûrement dans ce sens, qu’il en soit conscient ou pas.

Nous nous rapprochions donc du petit groupe, enclin à jouer la carte de la collaboration. “Nous avons besoin d’aide par là-bas ! Mais la demoiselle devrait rester à l’intérieur pour aider ! J’ai besoin de bras solide au cas où il faudrait sortir des sorciers pris au piège des décombres.” Le regard qu’elle me lança aurait pu me faire rire. Mais il suffisait à Rosier et Jdanov de la convaincre de concert de rester à l’intérieur et le tour serait joué, les aurores manipulés par imperius pourrait l’attraper et la tuer ou la livrer aux moldus. Les circonstances importaient peu du moment que le travail était bien fait. Seulement elle dévisagea à son tour Jdanov. “Je ne peux pas croire que tu as utilisé ce sortilège…” L’ignorant totalement, j’insistais. “On a pas toute la nuit.”

code by bat'phanie
avatar
Découvre-moi !
Messages : 12
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Mar 4 Sep - 2:24

Il avait si mal et sentait le sang qui s’échappait de sa blessure. Mais il n’avait pas réellement le temps de s’appliquer un sort de soin. Quoique si peu doué dans ce genre de domaine, il aurait vite fait de s’amocher encore plus. Jusqu’à recevoir Alecia au creux de ses bras, il se croule contre le tronc d’arbre qui doit les protéger. Finalement, c’était pas si mal comme situation, mais il n’avait qu’une main de libre, l’autre trop occupé à appuyer sur la plaie. « À croire que oui, si tu t’en étais pas rendu compte depuis le temps ! » C’était la vérité, il était tout le contraire de Lysandre à ce niveau, mais une chance pour elle, Lysandre n’avait jamais été présente à l’appartement ou bien lors des repas de famille trop occupée par son métier à la Gazette qui l’emmenait aux quatre coins du monde. Et ne pas la prendre pour une Princesse, c’était trop lui demander. Il idéalisait Roseline et Alecia dans sa vie. Lysandre était encore une créature à part, mais qu’importe le sujet n’était pas là. Ministère ou Sainte Viviane ? « Le Ministère est à deux pas d’ici. » Alors que sa bouche se tord dans une expression de douleur réelle.

Cependant, il ne fallut pas plus d’une seconde pour que deux éclairs verts passent à gauche puis à droite de leur position, laissant la voie libre pour l’instant. Sigil saisit la demoiselle par le bras, le tirant au plus vite qu’il pouvait vers les premières lignes. « Ne traîne pas ! Allez. » Plus pour se donner également du courage alors que sa hanche le faisait souffrir. Évidemment, il fait partir quelques stupéfix, quelques protego pour rendre le trajet aussi facile qu’un parcours de santé. Mais Jdanov semblait si contrarié de ne pas avoir un remerciant, ça eu au moins le mérite de faire rire le Rosier. Fearg et McEwen, quel beau petit groupe pour leur souhaiter la bienvenue et leur demander de l’aide un peu plus loin. Il laisse un sorcier, de son bord politique à croire, s’occuper de sa blessure. Mais l’idée de laisser Alecia à l’intérieur était la meilleure, du moins sur le papier, s’il avait seulement su. Il se penche vers elle. « Tu es douée en sortilèges de soin, vas-y. » Il voulait croire qu’elle l’écouterait au moins une fois dans sa vie, prêt à suivre un groupe pour soulever des décombres alors que l’assaut semblait s’être calmé pour le moment.



the brightness
avatar
Découvre-moi !
Messages : 14
Date d'inscription : 26/01/2018
Some defeats are only installments to victory

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Mar 4 Sep - 16:15


 
Pour que marche la mort
Y-a-t-il quelconque discipline à acquérir des plus féroces natures du hasard ? Le malheur ne nous sert qu'à refuser le bonheur qui vient ensuite.

Etait-ce si intelligent que ça de retourner au ministère, lieu qu'elle avait appris à détester et qui était, selon elle, la première zone que leurs assaillants voudraient prendre ? Alecia ne pouvait que suivre Sigil, qu'elle soutenait tant bien que mal en chemin. Il lui prit la main, mais elle se rendit compte qu'il faisait encore le dur, pour ne pas l'inquiéter. Elle soupira. "Tu es ridicule." La jeune femme passa un bras de Sigil le long de ses épaules, l'aidant à parcourir ce qu'il restait du chemin tandis que des éclairs verts pleuvaient au dessus de leur tête. Arrivée au ministère, elle se rendit compte que c'était Yggdrasil. Elle le dévisagea un moment, n'ayant même pas les mots. Elle comprenait la nécessité de se défendre, mais un sortilège impardonnable ? Peut-être était-il plus noir qu'elle n'avait bien voulu le croire. A vouloir courir après les méchants garçons, pensant ne pas mériter le bonheur, peut-être était-elle passée à côté de l'essentiel. Pourquoi lui dire merci ? Elle eut la pensée idiote et égoïste que même sans lui, ils s'en seraient sortis quand même. "Je ne peux pas croire que tu aies utilisé ce sortilège." fut sa seule réponse tandis qu'arrivèrent deux autres sorciers à l'entrée. McEwen, qui avait été, et était encore à l'heure actuelle son psychomage, et une autre personne qu'elle n'avait jamais vu mais qui semblait la connaître à en juger son regard aiguisé. Les nouvelles allaient vite.

Elle pinça du nez et des lèvres quand elle l'entendit dire qu'elle ferait mieux d'aller à l'intérieur pour aider -aider à quoi ?- et qu'il avait besoin de bras solides. Sigil recevait les premiers soins et elle comprit qu'il était visé. "C'est hors de question. C'est la fumée qui vous aveugle ou vous n'êtes pas capables de voir à quel point il est blessé ?! Il s'est pris une balle, ce n'est pas que pour faire joli ! Je dois l'emmener à Sainte Viviane." Elle espérait au moins qu'il soit de son côté, mais elle déchanta assez vite. Elle avait conscience qu'il espérait juste qu'il obtempère et rentre sagement à l'intérieur, pensant s'y trouver en sécurité. Les hommes avaient vraiment le don de l'agacer quand ils agissaient de la sorte. Elle était la seule femme sur place et se trouver autour de tous ces gorilles la mettait mal à l'aise. Elle lâcha un juron et demanda à l'autre sorcier de se pousser alors qu'elle poussait Sigil contre un mur. Alecia sortit sa baguette et prit le relai des soins. "Tu es un idiot." Elle s'en sortait plutôt bien, certes, mais ce n'était pas une raison. "Tu ne peux pas repartir dehors, tu vas te faire tuer. Rosie a besoin de toi et Abigaël est trop bête pour pouvoir se passer de toi." ajouta-t-elle comme pour nier l'évidence. Elle ne voulait pas qu'il reparte sans avoir la certitude qu'il reviendrait. "Je ne peux pas te laisser y aller, pas dans cet état. C'est toi qui devrait rester ici." Où irait-elle sans lui après tout ? Elle vivait dans la famille Rosier depuis plus de huit ans, Sigil était devenu un rouage important de sa vie. "C'est moi qui irai, je suis bien plus débrouillarde que toi." souffla-t-elle dans un rire nerveux. "Regarde-toi... A peine sorti déjà blessé. Tu es vraiment pas possible. On aurait dû rester au lit ce matin." A dire vrai, elle tentait l'humour pour calmer sa nervosité et retenir ses larmes. Elle prenait les sentiments des autres comme d'une éponge, mais quelque chose clochait auprès des trois autres.

Ils étaient bien trop calmes.
code by bat'phanie



I HEADED BACK
SO WE COULD
REACH EACH OTHER
avatar
Découvre-moi !
Messages : 270
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Mar 4 Sep - 23:30

« Je vais m'occuper de lui. Je te l'ai déjà dit, j'aimerais bien que le gamin ne gâche pas toutes ces années. » Le bruit des bombes, magnifique symphonie qui apporte désespoir et discrétion. Aaaah... Les œuvres Allemandes de la dernière guerre commençait justement à lui manquer. Et voilà qu'il était en plein cœur d'une scène rappelant les "heures les plus sombres de l'histoire". Accompagnant alors son partenaire – dans le crime – le mage noir tiens fermement sa baguette entre ses doigts, déviant certains assauts, sans pour autant prendre le temps de vaincre les différents acteurs de cette bataille. Si certains peuvent croire que ceci est un véritable enfer, ils sont encore loin d'en voir l'aspect le plus sombre. Ses poupées prêtes, il garde le lien avec elles, les guidant dans le dédale des artères et veines pour rejoindre certains points précis.
Lorsqu'un éclair émeraude passe à ses côtés, il reconnaît rapidement la nature du sort, laissant échapper dans son esprit un soupir. Au moins pourrait-il utiliser un sortilège plus amusant. Tuer sur le coup, quel intérêt ?

Ignorant ses pensées sordides, il rejoint le groupe aux côtés d'Aelig, voyant la composition de celle-ci. Parfait, tout le petit monde était là. La patiente à pousser de la scène, l'acteur qui doit retrouver le jeu de son personnage et... Oh, le pauvre petit candidat. Sa mort pourrait créer une situation intéressante pour Jedusor. « Il faut se décider, la situation est suffisamment chaotique comme ça ! » Ne pas forcer tel ou tel choix par la parole, cela ne servirait à rien... Plus que de débattre de longues minutes, il tira sur le lien unissant lui et quelques poupées pour guider jusqu'à lui certains moldus. Il profite que la conversation semble durer, au grand malheur de ceux qui espèrent plus que tout survivre, pour jouer un rôle de sentinelle, de vigile. À travers ce rôle, son esprit aguiche certaines marionnettes, les guidant jusqu'à eux sans mouvement, sans concentration apparente. Expert de l'esprit, expert du contrôle, l'artiste modifie alors quelque peu la danse, avant de faire entendre sa voix, montrant quelques endroits, tandis que d'autres sorciers font le même rapport.

« Nous ne sommes pas seuls ! Il faut agir ! »

Calme, oui, il l'est, bien qu'il laisse parfois quelques tressaillements, tremblements, apparaître, laissant la peur s'échapper parfois de ses yeux. Après tout, il n'est qu'humain. Et c'est en tant qu'humain que le monstre se défend, son visage déformé par le besoin de survie et l’inquiétude inhérente du médicomage.
avatar
Découvre-moi !
Messages : 6
Date d'inscription : 23/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Mer 5 Sep - 0:38


 
Pour que marche la mort
Y-a-t-il quelconque discipline à acquérir des plus féroces natures du hasard ? Le malheur ne nous sert qu'à refuser le bonheur qui vient ensuite.

Alecia n’eut pas vraiment le temps de comprendre ce qu’il se passait. Elle plaisantait nerveusement et maladroitement avec Sigil dont elle observait les grimaces avec beaucoup d’appréhension. Elle voulait simplement qu’il arrête de saigner et qu’il soit à l’abri. La balle semblait être sortie, c’était la meilleure nouvelle. Seulement elle mettait un peu de temps. Si seulement elle avait eu une potion, ou n’importe quoi. Mais les balles pleuvèrent de nouveau, comme si ces moldus avaient eu un plan précis de pré-au-lard. Elle releva la tête vers les trois autres, perturbée. Plus le temps de réfléchir. Elle agrippa Sigil et le traîna jusqu’à l’entrée du ministère, alors que le sorcier qui le soignait auparavant venait de se prendre une balle dans la tête. Elle vit également Jdanov et l’autre sorcier user de protego et faire repartir des-éclairs de diverses couleurs. Elle calla Sigil derrière un pilier, observant sa blessure une nouvelle fois. Ça devait faire l’affaire, du moins jusqu’à ce qu’il soit transporté à Sainte Viviane. “Tu restes là, tu ne bouges pas, tant pis si tu me détestes, mais tu n’es pas en état. Garde ta baguette, je reviens te chercher.” Souffla-t-elle en lui déposant un baiser sur le front, se relevant après coup, alors que les autres couraient à l’entrée, dans le bruit des balles et des cris. “Garde l’entrée, putain !” Hurla Aelig à un autre sorcier, alors qu’il semblait moins calme. Alecia saisit sa baguette, repassant plus avant, bien décidée à défendre l’intérieur du ministère. Elle fit pleuvoir des stupefix et autres sortilèges utiles, mais rien n’allait, dans toute cette histoire, cette attaque, les circonstances.

Comment des ennemis qui semblaient si décidés à tous les exterminer pouvaient être  aussi vides d’émotion ?

Elle grinça des dents. Elle n’avait que trop connu ça. Ceux qui tentent de s’imiscer Dans les esprits, de les contrôler, que seul un occlumens pouvait parfaitement contrer. Pour la première fois de sa vie, elle semblait apprécier son empathie.

Ils étaient sous imperius.

Elle se tourna vers les autres. “Ils sont sous i...!”. Et ce fut le black-out. Dans la confusion générale -où ce qui semblait être le cas- Un sortilège avait ricoché contre elle, la faisant valser contre l’un des grands murs de l’entrée, dans un hurlement.Alecia se sentit traînée par un bras, à demi consciente, mais pas dans le bon sens. Elle n’avait plus sa baguette, sûrement laissée à l’endroit de sa chute ou bien avant. Quand elle se rendit compte qu’elle était saisie par un moldu jusqu’à la sortie, l’un d’eux lui asséna un coup de crosse en plein front qui acheva de la mettre hors d’état de leur nuire. Mais les balles continuaient à pleuvoir pour les autres sorciers.
code by bat'phanie



I HEADED BACK
SO WE COULD
REACH EACH OTHER
avatar
Découvre-moi !
Messages : 270
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2 Mer 5 Sep - 22:09


Pour que marche la mort, PHASE 1
Aelig, Ygg, Ale, Sig, Espé, Catherina
Vous avez géré l’attaque du mieux que possible. Les moldus n’ont pas pu avancer jusqu’à Sainte Viviane mais le ministère est condamné. Une partie des habitations ont été détruites et la plupart des sorciers se sont réfugiés plus loin. Il est bientôt minuit. Alecia a disparu, Sigil a été blessé mais a reçu les premiers soins. Aelig, Islay et Yggdrasil se portent bien. Vous ne pouvez rester au sein du ministère et devez rejoindre les sorciers de Sainte Viviane.

La phase 1 est à présent terminée, bravo ! Vous vous regroupez et fuyez le ministère pour vous rendre ensemble à Sainte Viviane. Rendez-vous dans le sujet commun de la phase 2.

date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
avatar
Découvre-moi !
Messages : 103
Date d'inscription : 12/03/2015
Je suis l'essence même de la magie

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsreverse.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2

Découvre-moi !
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Pour que marche la mort, PHASE 1, GRP 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Hommage à Bruce Lee pour le 40ème anniversaire de sa mort
» Antiope - Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort...
» Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus | pv. Pearl
» Un Peu Plus de Respect Pour les Bienfaits Reçus !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: Pré-Au-Lard :: Ministère de la Magie-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.