AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Conversation de reptiles - Feat Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Conversation de reptiles - Feat Alexander Mar 16 Juin - 2:27


Conversations de reptiles
Alexander Lestrange & Hadrian Carrow

« Cette histoire commence sérieusement à dépasser les bords. Non mais il est bien gentil Lestrange mais ses histoires de guerre contre un Poufsouffle, pour je ne sais quelle lionne écervelée... » J'écoute simplement la conversation entre deux de mes confrères serpents. La langue siffle beaucoup dans cette maison et la loyauté est une qualité assez rare lorsque les puissants ne sont pas là... ou lorsque les faibles pensent que les forts ne sont pas là. J'ai suffisamment d'orgueil pour me considérer dans le camp des forts, surtout avec les éléments que j'ai assemblé depuis les premiers jours. Les secrets, les petites histoires que personnes ne veut voir étaler au grand jour ou les choses plus importantes... oui, j'ai suffisamment rassemblé d'éléments pour me considérer comme un fort, et c'est un détail qui a son importance dans notre maison. Mais ils n'ont pas tords sur certain point, il y a une limite à ne pas franchir et Alexander pourrait l'avoir franchi. Il faut que je sois certain de mon coup car malgré toute l'utilité qu'il peut m'apporter, car il reste la seule personne que je considère comme un ami, ce cousin, ce frère. Ainsi, laissant tomber le livre que je suis en train d'étudier tout en les écoutant, je coupe nette toutes les conversations dans la salle commune des Serpentard, me redressant doucement de mon canapé avant de prendre la direction de la sortie, une main dans la poche l'autre jouant avec une bille. Dommage pour eux, ils vont croire que je vais m'occuper de détruire leur existence... J'y penserais, un autre jour...

Mais qu'importe, il va être l'heure de quitter cet endroit ainsi que de trouver mon cousin. Il peut être partout, ou nul part aussi. Si il cherche à se cacher, à éviter le monde, il sait le faire et ce détail m'énerve un peu quand je le cherche … Ce qui est logique car j'ai besoin de lui parler et non de le chercher pendant plusieurs heures. Je crois que l'équipe des Serpents a réservé le terrain donc il y a une chance qu'il se trouve là bas... Ainsi je commence à me diriger vers le rez-de-chaussé pour ensuite partir à l'extérieur et prendre la direction du stade de Quidditch. Envoyant et rattrapant la bille, je regarde rapidement le soleil à travers ses reflets sombres, souriant doucement. Ce mec fait quelques conneries, de plus en plus, mais il devient plus naturel, ainsi peut-être moins secret... C'est le moment d'avoir ce que je souhaite, non ? Des informations plus intéressantes. Oui, c'est vrai... penser comme ça de son meilleur ami c'est très mal venu mais je suis au moins loyal à mes convictions... des convictions qu'il pourrait bientôt connaître. Le jeu de mon père commence à devenir plus oppressant qu'avant, il montre de moins en moins d'intérêt pour ce que je lui apporte comme preuve de mes compétences. Il cache de moins en moins le fait qu'il refuse catégoriquement que je prenne « le trône ». Mais ça ne doit pas se passer comme ça...

J'arrive au stade, regardant les sportifs sur leurs balais, s'entraînant tous, sauf Alexander qui se trouve dans les tribunes. Il ne peut toujours pas reprendre cette activité ? Eh bien voilà qui peut arranger cette conversation. Grimpant alors, je fais un détour pour arriver derrière lui, posant ma tête à côté de la sienne. « Je pensais que sans moi ta vie deviendrait ennuyante... Il semble que j'ai raison. Te voilà, toi le grand Lestrange, à regarder ton équipe s'entraîner sans toi. » Je m'installe alors à ses côtés, jouant à nouveau avec la bille. Je suis du regard les sportifs « dansant » dans les cieux, tandis que ma voix se fait de nouveau entendre, pour une conversation privée. « Alors... tu perds le contrôle ? Depuis quand es-tu aussi émotif et prêt à tout ? La bataille rangée, maintenant le parc... »

crackle bones
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Conversation de reptiles - Feat Alexander Mar 16 Juin - 3:21


Conversations de reptiles
“Mon âme a son secret, ma vie a son mystère. ”

Les rumeurs avaient le don de le rendre encore plus fou que ce qu’il était déjà. Alors finalement, il préférait avec beaucoup de facilité, oublier qu’il avait une salle commune et tourner dans le parc du château que ce soit sous sa forme de loup, ou sa forme humaine. Mais ces derniers temps, il évitait tout ce qui bougeait. Tout ce qui pouvait médire dans son dos, il n’y avait bien que la Abbott qui avait le don de le faire rire en ce moment avec leur folie de lecture. Pourtant même elle, Alexander préférait l’éviter. Il avait encore des douleurs dans a cage thoracique et s’énerver était proscrit par les professeurs, comme par sa sœur ou encore d’autres. Beaucoup semblaient s’inquiéter de sa santé, mais beaucoup de ces derniers semblaient heureux de pouvoir le critiquer dans son dos. Tout pouvait être dit, il s’en fichait, il n’écoutait pas, il était du genre hermétique à ce genre de discussion. Il était Alexander Lestrange et il n’avait pas besoin d’écouter le jugement des autres, c’était lui en général qui émettait le jugement. Pourtant, il était en proie à diverses corvées depuis l’incident sur les bords du lac noir et Erwan Black ne semblait pas le lâcher d’une semelle. Il se sentait épié et il avait besoin d’air. Le week-end était donc arrivé et il avait pu passer sa matinée du samedi dehors, sans que personne ne le cherche. Sans que personne ne le cherche et il pût penser et lire librement, sans qu’on s’introduise dans son esprit sans rien. Finalement, il s’était étonné à être serein durant la matinée à ne penser à rien d’autre qu’à sa respiration ou à ses pas dans l’herbe rosée par la lueur timide du soleil d’octobre. Il n’était pas poète, mais il avait besoin de cet apport de la nature, il était parfois plus loup qu’humain, mais hormis son frère, son cousin, hormis Hadrian, qui pouvait savoir qu’il avait besoin de vivre au grand air. Finalement, il était un peu comme une autre partie complémentaire d’Alexander. Mais le brun n’était pas dupe, son cousin était un calculateur comme tous les Serpentards et souvent ce qu’il faisait n’était pas dénudé d’intérêt. Comme tout le monde direz-vous ? Mais Alexander savait bien que les Carrow étaient dans un différend familial de plusieurs années et que son cousin avait besoin de faire ses preuves, comme lui quand il fût le temps. Mais finalement, il faut dire que son Oncle était un peu plus difficile à convaincre que Gregor Lestrange.

Enfin, Alexander soupira tout en se dirigeant vers le stade de Quidditch, il avait usé de son influence pour pouvoir faire passer la réservation des Poufsoufflles aux oubliettes et garder le terrain pour l’équipe des vert et argent. Quelle tristesse pour un poursuiveur de ne pas pouvoir s’entraîner à cause d’une dispute, d’un presque meurtre… Il ne s’en voulait certainement pas et il avait décidé de se battre face à Sullivan et pourtant, aux vues de la tournure des évènements, il pouvait paraitre faible et il ne voulait pas ça. C’était hors de question, il se devait d’être fort, pour lui, pour sa sœur, pour sa famille. C’était son devoir en tant qu’héritier. C’est presque s’il ne mit pas un coup de poing sur le banc où il avait pris place. La colère étant apparente sur son visage. C’est presque dans un petit cri de surprise qu’il se retourna sur Hadrian qui venait de faire son apparition dans son dos. Il avait peur des traîtres en ce moment, c’était la guerre. Mais il ne pouvait pas penser dans un lieu public et surveiller ses arrières. Il lui adressa quelques mots en soulignant l’ennui que devait être sa vie à regarder son équipe jouer sans lui. Il répondit dans un soupir mauvais : « Si tu arrêtais d’avoir raison et tu m’apportais le soutien dont je semble avoir besoin, moi le grand Lestrange, plutôt que de m’ennuyer avec des balivernes. Mon équipe peut jouer sans moi, je pourrais les critiquer du mieux que je peux en les observant juste. » Il n’était pas méchant dans le fond, mais ces derniers jours, il avait un peu de mal à supporter la provocation et de qui que ce soit. De sa famille, comme de ses amis ou bien celle des inconnus, il était devenu susceptible, pire qu’un animal sauvage qu’on avait mis en cage. Poudlard était peut-être sa prison.

Pourtant, le ton de la voix de son cousin perdit son ironie, prenant un air plus sérieux, plus privé. Perdait-il le contrôle ? Possiblement, mais il faisait bien de lui faire remarquer. Tous semblaient être au courant de cette partie de lui, celle qui voulait cacher. Il baisa les yeux sur ses mains avant de les reporter sur les danseurs des cieux. « Depuis ce début d’année, je semble. On ne touche pas à Iseult sans en payer les conséquences, je pense que Wallis et Sullivan l’on comprit. Cependant, je ne dirais pas que je suis devenu émotif, je dirais juste que l’âge fait plus ressortir ce trait de caractère. La mort de Maman sans doute. » Il leva les yeux au ciel. « Trop de choses se sont enchaînées. Shaula, surtout elle. Il me semble que je suis allé trop loin en lui prenant ce qui pouvait être le plus précieux pour elle. Je crois que se jouer d’elle est vicieux, mais je dois l’épouser n’est-ce pas ? » Il regarda en coin son cousin, se demandant ce qu’il pourrait répondre à cela. Avant d’enchaîner. « Mais cela t’arrangerait-il si je te disais que finalement je n’arrivais à l’aimer et que finalement je pense découvrir ce qu’est l’amour contre mon gré ? »
copyright crackle bones


It was his chaos that made him beautiful.
©crack in time
avatar
Découvre-moi !
Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2015
impure, russian, specter

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Conversation de reptiles - Feat Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» (m) le bourreau et cousin ♣ Felton (négociable) - Free
» F.T. d'Alexander Blake
» Petite conversation =) [PV Takeji et Ren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: RPs-