AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[S] Des "retrouvailles" tant attendues [Insta - Beth & Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: [S] Des "retrouvailles" tant attendues [Insta - Beth & Gaby] Mer 10 Juin - 18:01

Annabeth effectue son tour de garde de préfète, comme tous les soirs, avec plus ou moins d'assiduité. Mais c'est calme, depuis quelques temps, aussi elle envisage tout autre chose. Elle laissera la surveillance des couloirs aux autres. La blonde s'arrange pour descendre les étages au pas de course, dévalant  les escaliers le plus rapidement possible avant d'arriver aux environs de la grande salle où elle aperçoit l'objet de sa recherche, ou plutôt la personne. Mais elle ne le laissera pas passer à côté d'elle sans un regard, elle lui fonce littéralement dessus en l'attrapant par son bras valide.
" Il faut qu'on se parle, tous les deux, maintenant."
***
La surveillance, pas vraiment la chose que préférait faire Gabriel, mais... il avait besoin de passer ces soirées hors de son lit, pour pas être seul avec sa tête en plein mouvement tandis qu'il s'endormait. Se "promener" dans le château en tant que préfet lui permettait au moins de trouver des détails pour combler sa pensée... Bien que là, il sursaute lorsque son bras valide est attrapé par les doigts fins d'une jeune femme, de cette jeune femme. Surpris, il la regarde, tout revenant en tête... En fait, même si de l'eau a un peu coulé sous les ponts, il a toujours cette histoire en tête... Mais qu'importe, c'est Beth...
"De quoi veux tu parler ... ?"
***
"On est en couple, non ? Ca ne sert à rien de t'esquiver comme ça.".
Elle sait que ça va être difficile, mais il faut qu'elle lui parle. Il faut que chacun se dise tout. Elle veut savoir ce que Lestrange a dit à son petit-ami quand elle avait le dos tourné.
"J'ai quelque chose à te dire. Mais pas ici. Viens."
Elle l'entraîne avec elle jusqu'à une des salles vides du rez-de-chaussée, s'enfermant avec lui dans l'une d'elles, Beth restant contre la porte.
"Il faut que tu saches... Il y a... Moins d'un mois, Lestrange m'a embrassée. Je ne sais pas pourquoi, mais il l'a fait, mais je m'en fiche, Gabriel. Je m'en fiche. C'est toi que je veux et il n'y a que toi."
***
Les surprises continuent avec l'initiative de la jeune femme, obligé alors de la suivre dans une des pièces vides de l'étage. Parler ? La regardant simplement tout en l'écoutant, avant de s'asseoir sur une table, baissant légèrement les yeux.
"J'aurais dû être au courant... avant... Que ce mec ose me parler de ce genre de choses... C'est pas acceptable... Et je ne sais pas comment je pourrais supporter que ce mec, juste lui, pense qu'il a une chance avec toi... C'est faux, sûrement... mais je hais qu'il pense ça..."
***
Beth hausse un sourcil.
"C'est ce qu'il a dit ? Qu'il pense avoir une chance avec moi ? Qu'est-ce qu'il t'a dis, exactement ?"
Elle fulmine, ce type a vraiment un problème et il croit en plus que tout lui est acquis.
"J'aurai dû le laisser se noyer en fin de compte."
***
"Je ne te mérite pas, disait-il, si je te touche il me tue, disait-il..."
Serrant son poing valide, avant de poser sa main sur son bras douloureux, inspirant profondément avant d'attraper dans sa poche intérieur une fiole, buvant quelques gorgées.
***
"Gabriel. Moi non je ne te mérite pas."
Elle baisse la tête, un instant, se mordant la lèvre.
"Je ne suis pas la fille parfaite que tu t'es imaginée. Je ne peux pas t'enlever tes pensées noires, j'en suis incapable et pire, je te pousse au vice. Je ne suis même pas capable de te soulager. Je te pousse à être celui que tu ne veux pas être sous la seule excuse de... De sentiments. Mais au fond, pourquoi je voudrais te laisser ? Parce qu'un sale type veut le contraire ? C'est moi qui déciderai de mes erreurs et avec qui je les ferai comme du meilleur. Je me fiche de ce que les autres peuvent dire, ils peuvent même bien aller se faire voir. J'ai juste... Je sais pas..."
Beth hausse les épaules, l'air un peu perdu.
"Rien ne me garantie que je te serai suffisante et j'ai parfois peur de ne pas être capable de retenir ce qu'il y a de plus imprévisible chez toi. J'ai peut-être peur de te détruire sans même le savoir, de te pousser à faire des choses mauvaises."
***
Se laissant alors simplement glisser en arrière, le jeune homme regard le plafond, avant de sourire légèrement, redressant un peu sa tête.
"Je ne suis pas idéaliste... je ne l'ai jamais été. J'pense toujours que... personne est parfait et qu'on a nos propres moments de troubles... C'est pas à cause de toi que... je pars en vrille... c'est à cause des autres... et de moi ...."
Se redressant totalement, il range sa fiole dans la poche intérieur de sa veste, observant la jeune femme avant de sourire légèrement, tristement.
"Je n'ai pas besoin d'être amoureux... pour être imprévisible... Je n'ai besoin de personne pour me faire du mal... ou pour vouloir faire du mal à certaines personnes... C'est pour ça que je me déteste, que je m'écœure, Beth... Je suis pas mieux... que ces mages noirs..."
***
"Pas complètement comme eux... Parce que tu m'as moi. Un mage noir ne peut pas être amoureux. Non ?"
Elle sourit avant d'avancer vers lui et de lui prendre la main.
"Moi tu ne m’écœures pas. Pas du tout... Comme tu es là, tu sais..."
Elle approche un peu plus et dépose un baiser au coin de ses lèvres.
"Je t'aime."
***
Baissant alors un peu la tête, souriant un peu plus.
"Tu m'as touché là... ahah."
Il la regarde avancer doucement, revenir si proche. Cela faisait quelque temps qu'il n'avait pas vu son visage d'aussi prêt... Frissonnant alors tandis que leur lèvres viennent se poser l'une contre l'autre, profitant de son baiser avant de le rompre.
"Mais... pourras tu reste à mes côtés... avec ce que j'ai fais à Lestrange ?"
***
"Sans vouloir te manquer de respect dans toutes tes tentatives de meurtre contre lui, c'est encore moi qui l'ai amené le plus près de la mort. C'est justement en restant tous les deux que tu t'assagiras, peut-être... Pour certaines choses."
Elle éclate de rire et lui caresse le menton du bout de l'index.
"Désolée pour la dernière fois quand j'ai demandé à ce qu'on s'arrête... C'est juste, je sais pas, c'était bizarre, je me sentais si bien, peut-être trop. J'ai surtout eu peur de perdre le contrôle. Je suis devenue trop rigide comme fille."
Elle sourit, c'est à de toujours tenter de rester droite, calme, de respecter des principes.
"Mais... J'ai envie de perdre le contrôle."
***
"D'un côté... ce n'était pas le sortilège impardonnable de la mort... mais... je suis allé au delà des règles..."
Puis, souriant doucement à ces derniers mots, il pose sa main contre sa joue, la caressant doucement avant de poser ses lèvres contre son front, un premier baiser, avant de glisser ses lèvres jusqu'aux siennes, l'embrassant doucement, à nouveau.
"Tu devrais éviter de souhaiter des choses qui pourront te faire perdre la tête ma chère Beth."
***
"Tout le monde a le droit à une seconde chance, je pense."
Elle le laisse l'embrasser, cela faisait un petit moment qu'il ne l'avait pas fait, et ça la soulage de voir qu'il veut encore d'elle.
"C'est ce que tu dis, mais je n'ai jamais entendu une fille dire que tu étais le meilleur amant du monde, je ne peux donc pas savoir. Et puis pourquoi je ne devrais pas souhaiter ce genre de choses ?"
***
"Je ne sais pas comment je dois prendre ça... le fait que personne t'ais parler de moi... ahah. Mais ne t'inquiète pas, j'me débrouille très bien..."
Mordillant sa lèvre inférieur, perdant sa main dans ses cheveux.
"Tu ne dois pas souhaiter ça... car tu risque de devenir dépendante bien sûr !"'
***
Une certaine... Tension semble naître entre les deux, mais c'en n'est que plus positif. Beth elle, a déjà les bras qui tremblent, mais pas de peur cette fois. Ça a été long, mais maintenant, elle a pleinement confiance, en lui bien sûr, mais aussi en elle-même à présent. La jeune femme n'a pas vraiment pour habitude de vouloir montrer ses faiblesses ou d'être en position d'un tel genre, mais ce soir-ci... Elle a envie qu'il prenne totalement le dessus.
"Peut-être parce que personne ne voulait me rendre jalouse. Je l'aurais été."
***
"Peut-être... qui sait..."
Attrapant son menton, il l'embrasse à nouveau, tandis qu'il échange les places pour qu'elle soit contre la table, sa main glissant contre l'une de ses cuisses.
***
Beth est assez surprise de se trouver là sur la table, si bien qu'elle agrippe la nuque de Gabriel pour se tenir à lui, le regardant droit dans les yeux alors que son excitation ne fait que grimper en vérité. C'est même pire que la dernière fois, là elle voulait prendre son temps, y aller progressivement pour découvrir certains plaisirs, ce soir-ci, elle se sent plus hâtive que jamais. Son baiser, de fait, ne s'en fait que plus passionné.
***
Après avoir fait glisser la robe de sorcière de la jeune femme, Gabriel commence doucement à déboutonner le chemise de Beth, répondant à sa passion par la sienne, ressentant un intense plaisir naître en lui. Rompant peu après le baiser, il glisse ses lèvres contre sa gorge, mordillant sa peau,
***
Beth se mord la lèvre, sa peau semble soudain brûler d'un feu nouveau, elle se donne volontiers aux baisers, aux caresses, y répondant par de premiers petits soupirs d'aise, l'excitation du moment rendant sa respiration incertaine. D'un petit coup d’œil jeté vers la porte, elle soupire.
"Je n'ai pas fermé la porte... On risque même de nous entendre ici."
***
"As tu envie d'attendre que l'on trouve un endroit plus intime... ou te contenteras tu que je verrouille la porte ... ?"
Déposant alors de nouveaux baisers contre la peau de la jeune femme.
***
"Pour maintenant... Tant pis... Restons ici." répond-elle simplement. Elle n'a pas vraiment envie de bouger, elle ne veut pas perdre ce qu'elle ressent là, ce besoin que ça se passe dans l'instant, tout de suite, maintenant.
***
Tirant alors sa baguette hors de sa veste pour verrouiller la porte de la pièce, il la lâche ensuite pour retourner embrasser la jeune femme, se sentant attiré par l'unique envie de la posséder en ce lieu.
***
Annabeth a un petit rire nerveux. Cette fois, hors de question de revenir en arrière. Elle l'aime après tout et elle veut avoir ce moment privilégié avec lui. Elle s'arrange pour retirer la robe de sorcier du jeune homme, ayant des gestes assez doux pour ne pas aller taper dans son bras blessé et lui faire mal, seulement douceur ne veut pas dire lenteur et elle lui fait tout aussi bien comprendre qu'elle le veut vraiment. Elle déboutonne également les boutons de la chemise de Gabriel, ayant un sourire plutôt amusé.
***
Frissonnant doucement lorsque sa peau entre en contact avec l'air frais de la salle, le jeune homme commence à accélérer la cadence, glissant ses lèvres contre la poitrine dévoilée il y a peu d'Annabeth, capturant une des perles de chair entre ses lèvres pour jouer avec tandis que sa main glisse pour retirer son bas.
***
Annabeth a comme une fièvre qui lui monte en tête et qui lui embrouille l'esprit. Lorsqu’elle sent les lèvres et les doigts du Poufsouffle s'attarder un peu trop bas, elle soupire de nouveau, prenant davantage appui d'un coude alors qu'elle se mordille la lèvre inférieure.
***
Glissant ses doigts contre son intimité après l'avoir mise à nue, le jeune homme laisse voir un sourire sur ses lèvres, mordillant à nouveau la peau tandis qu'il glisse doucement ses doigts en elle, reprenant ainsi les choses là où il les avait laissé.
***
Annabeth penche la tête vers l'arrière, ses doigts saisissant le bord de la table sous elle pour s'y accrocher alors que par pur réflexe, saisie par cette chaleur dévorante qu'elle avait déjà ressentie la dernière fois, elle resserre un peu les cuisses contre les doigts de Gabriel, l'étreinte contre sa nuque se faisant plus forte. Comment résister ? Elle se demande encore comment elle a fait la dernière fois pour s'arrêter en si bon chemin alors qu'ici... Elle se sent si bien.
***
Ses deux doigts en elle commençaient à glisser, jouer, appréciant entendre la voix de la jeune femme s'élever dans la pièce. Remontant ses lèvres, il embrasse sa gorge, laissant une petite marque contre sa peau, prouvant le passage de ses lèvres. Accélérant un peu les mouvements.
***
La respiration de la jeune femme s'emballe progressivement alors que son corps est parcouru de frissons et de petits spasmes, se mouvant légèrement au rythme des gestes du Poufsouffle, ses ongles griffant légèrement sa peau alors qu'il marque la sienne.
"Oh Gabi..."
***
Capturant ses lèvres pour un baiser plus que passionné, il retire délicatement les doigts, terminant de se déshabiller tandis que son corps vient contre celui de la jeune femme, caressant sa joue avant de l'embrasser à nouveau.
***
La préfète reprend légèrement sa respiration le temps d'un peu de répit, regardant Gabriel se déshabiller, elle se mord légèrement l'index, le laissant venir contre elle, ne se privant pas d'un nouveau frisson.
"Je t'aime si tu savais. Je te veux rien qu'à moi."
***
"Je sais. Et je peux te le jurer... je serais à toi, tandis que tu seras à moi..."
Mordillant sa lèvre inférieur, alors qu'il dépose sa main contre sa hanche, entrant doucement en elle.
***
Elle se laisse aller, le dos touchant la table alors que ses cuisses remontant le long de celles de Gabriel avant qu'il ne lui arrache un petit soupir, puis un gémissement. Malgré tout ce qu'on a pu lui dire, elle n'a ressenti aucune douleur, bien au contraire.
***
Glissant peu à peu en elle, s'immobilisant ensuite, la laissant s'habituer à sa présence tandis qu'il capture à nouveau ses lèvres, sa langue venant danser avec sa jumelle dans un long baiser.
***
Elle entoure les épaules du brun de ses bras, prolongeant son baiser avec énormément de passion, elle vient de se donner à lui, de la plus belle des façons dont elle le peut.
"Gabi... Tu... Tu peux bouger... Je crois."
***
Glissant alors sa langue contre sa gorge tandis qu'elle lui donne l'autorisation d'aller plus loin, il commence à bouger, allant et venant en elle à un rythme assez doux, s'enfonçant profondément en elle.
***
Annabeth penche la tête vers l'arrière, soupirant encore le nom du jeune homme alors qu'elle le sent aller plus loin en elle. Elle tient plus fermement les bords de la table, découvrant ce nouveau plaisir intense avec beaucoup de gourmandise.
***
Peu à peu, commence à raffermir ses mouvements, sans pour autant accélérer le rythme. Venant déposer sa langue contre sa gorge, la glissant avant de venir mordiller sa peau tandis que les mouvements deviennent plus intense encore.
***
Annabeth se laisse complètement aller sous les coups de reins du brun, c'est que le plaisir commence à lui monter à la tête et plus il augmente en cadence, plus elle en redemande, même si ses hanches s'engourdissent déjà.
***
Venant mordiller sa lèvre inférieur, le jeune homme continue les mouvements de reins, laissant entendre quelques gémissements. Beth, il avait réussi à l'atteindre, à la posséder et rien, pas même ses blessures, ne pouvaient détruire cet instant de bonheur.
***
La semi-vélane se sent lentement défaillir, l'instant bloquant toutes ses pensées alors que sa respiration s'embrouille et que son cœur s'emballe. L'une de ses mains glisse contre un rein de Gabriel, ne quittant pour rien au monde son regard alors qu'elle l'attire de nouveau contre elle, elle veut sentir son torse, sa peau brûlante, son corps, elle veut l'embrasser encore, ce qu'elle fait alors qu'elle gémit encore son nom, sentant monter en elle quelque chose que les mots ne sauraient décrire.
***
Ce corps, celui de Beth... même parmi ses rêves les plus fou, Gaby n'aurait pu l'apprécier autant. Répondant à son baiser avec autant de passion qu'elle peut en donner, ses mouvements commencent à devenir plus vifs, profonds, fermes. Jamais il n'avait autant apprécier la compagnie d'une femme.
***
Beth sent bien que son amant a l'expérience avec lui, il sait bien comment bouger, quel rythme avoir, il est endurant alors qu'elle est toute engourdie, assez d'ailleurs pour le freiner un peu dans sa passion.
"Ah... On peut changer un peu...?"
***
Posant les yeux sur son visage après sa demande, déposant alors un baiser contre ses lèvres tandis qu'il se retire doucement d'elle.  Mordillant le lob de son oreille, il retourne ensuite embrasser sa gorge, glissant ensuite contre sa poitrine.
***
Elle soupire encore, se sentant d'un coup un peu moins... étroite. Il arrive à son oreille et là elle lâche comme un gémissement de surprise avant de rougir nettement, il s'aventure de nouveau plus bas et elle se mordille la lèvre.
"Je... Je suis juste un peu engourdie... je sais pas comment... On pourrait se mettre."
***
Relevant le visage vers elle, allant lui voler un énième baiser.
"Je ne vais pas... te laisser t'en tirer comme ça."
Un léger rire traverse les lèvres du jeune homme, qui redresse alors la jeune femme, la retournant ensuite tandis qu'il pose ses lèvres contre son épaule, donnant un petit coup de rein pour l'inviter à être plus à son aise... avant de revenir en elle, dans un mouvement qui se voulait, tout de même, moins doux. Menant alors une danse passionnée, une danse qui les emmenait alors dans les plus magnifiques moments. Un murmure atteignait même la jeune femme lors de ces instants.
"Je t'aime, Annabeth."
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[S] Des "retrouvailles" tant attendues [Insta - Beth & Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» << Les 9 vies tant attendues >> [ suite ] { pv Edelun }
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: ARCHIVES HG :: Vieux parchemins :: RPs-