AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

"C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Lun 13 Avr - 23:24


Je suis une graine du chaos
Je m'appelle Gaïa Stone, j'ai 17 pétales fanées et je suis un sang-mêlé. Je suis né à Londre le 21 juin.

Je suis actuellement élève à Gryffondor en septième année matières optionnelles Etude des runes et Club de duel.

Mon amortentia sent la crème brûlé, la vanille et la lessive , mon épouvantard prend la forme de Le cadavre de Médée dans un cercueil ouvert. et mon patronus celui d'un Albatros. Je possède un animal de compagnie qui est un lapin nain nommé Ambroise.

J'ai choisi Lily Collins pour me représenter.
Mon Histoire
D'aussi loin que j'arrive à me souvenir, la souffrance a toujours été une part entière de mon être. Mon âme a été de trop nombreuses reprises malmenées pour parvenir à colmater toutes les fissures qui y sont incrustées. Tuméfiée par les épreuves de la vie, elle n'a pas totalement pu guérir de ses blessures. Oui, à travers les années, j'ai eu l'occasion d'expérimenter de nombreux sentiments comme peine, la douleur ou encore une rancœur amère. Pourtant, J'ai finalement su trouver en moi la force à essayer de surmonter l'insurmontable. Bien que le résultat ne fût pas nécessairement concluant, car même après deux ans, j'ai toujours aussi mal.

Grandir avec des parents aimants, des personnes capables de toutes les folies pour vous protéger. Qui vous lisent  des histoires le soir, en vous embrassant sur le front pour vous souhaiter bonne nuit. Ce sont les parents que j'ai eus. Enfin, ceux que j'aurais souhaité avoir, car la réalité fut tout autre. Mes parents, je ne les ai jamais connus. Ils ne font pas partie de mon histoire et ne le feront probablement jamais. Pour autant, ils ont toujours hanté mes songes. Ma mère, je l'imaginais sorcière au ministère. Une belle rouquine,  une femme dure tout en demeurant juste. Quant à mon père, un libraire ou encore un musicien déjanté. Dans mon esprit fertile, il se prénommait Marc et me faisait rire aux éclats en me prenant sur ses genoux. Me répétant encore et encore à quel point il m'aimait de plus en plus chaque jour. Plus cliché tu meurs, je vous concède. Néanmoins, aussi guimauve que pouvait être mes inspirations infantiles, ce fut bel et bien les miennes. Cependant, elles ne tardèrent pas à s'envoler. Il me fallut, regagner le monde réel et cesser de divaguer en m'abandonnant ainsi à des espoirs invraisemblables. Essayer de me raccrocher à quelque chose de concret, qui me permettrait de sortir la tête de l'eau. À ma jumelle Médée par exemple. Oui, nous avions beau être orphelines, nous n'étions pas seules au monde pour autant. Je n'avais pas pu jouir de l'amour filial, mais celui qui m'unissait à ma sœur prédominait sur tout autre. Parce que c'était elle, parce que c'était moi et que nous deux ensemble, C'était une évidence.

Comme je vous l’ai si bien dit, je n’ai pas connu mes parents, ni d’autres membres de ma famille biologique à l’exception de Médée. Les circonstances de notre naissance nous sont inconnues. L’unique révélation que notre père d’adoption s'est autorisé à nous dévoiler fut que la nourrice de la famille Stones nous avait trouvés sur le pas de la porte, dix-sept ans auparavant. Bien évidemment, elle s’était tout de suite empressée d’avertir son maître qui nous ayant pris en pitié. Accepta de nous recueillir et d’endosser notre charge.

Ce qu’il faut savoir de la famille Stones, c’est qu’elle est aussi vieille que la monarchie britannique sous le règne George VI. Un clan de sorciers dont l’allégeance fut portée non seulement à la cause magique, mais aussi à la couronne d’Angleterre. La famille Stones resta longtemps méconnue du monde moldues à l’exception de ses hauts dirigeants qui avaient connaissance des activités douteuses de ces sorciers.

L’opium, ce fut ce que déversèrent en quantité astronomique les Stones au cours des siècles. Avec cette arme plus que redoutable, ils plongèrent l’orient dans un désordre sans précédent. Malgré tout, dignes maîtres des discrétions et des ombres, rares furent les personnes au courant de leurs implications durant la première et Deuxième guerre de l’opium qui découla de leurs invasions en Chine et en Inde. Aussi, aujourd’hui encore leurs affaires restent plus que florissantes. Ils affichent une image respectable qui leur permet de poursuivre leurs trafics en toute impunité. Les Stones sont d’ailleurs  parvenus à intégrer le gouvernement britannique Moldue afin d’avoir une vision sur tout ce qui se passait dans le monde. Restant ainsi à l’abri de tout danger.

C’est dans cette famille que Médée et moi avons grandie. Notre enfance fut rude, nous ne connûmes ni douceur, ni ménagement. Nous avions été élevées pour un jour devenir des sorcières talentueuses et habiles qui pourraient être utiles à notre clan. En somme, presque conditionnées d’une certaine manière… Je ne m’en plaignais pas pour autant, car en dépit de la dureté du traitement que notre père Isaac pouvait nous adresser, il ne nourrissait qu’une ambition. Nous endurcir, nous permettre de nous débrouiller par nous-mêmes et de ne pas être faible. Ainsi, plus jamais personne ne nous abandonnerait, telles des mécréantes.

Aussi que cela puisse paraître, j’étais heureuse. Mon enfance reste sans doute le meilleur passage de mon existence. Elle regorge de souvenirs qui ne me quittent pas et me déchire de l’intérieur à chaque fois que je m’autorise à fermer les yeux. C’est un passé bien trop lointain.

Puis, vint Poudlard. Je réussis à trouver ma place auprès des rouges et or. Quant’ à Médée, elle fut chaleureusement intégrée au sein de la maison Pouffsouffle. Inutile de préciser que cette séparation aussi minime fut, m’était insurmontable. Nous avions toujours entretenu une relation exclusive et la voir aussi épanouie avec d’autres élèves que ma personne m’était difficile. Toutefois, je préférais garder cette jalousie injustifiée tapis au plus profond de mon cœur. Au fil des années, je vins à comprendre une chose fondamentale. Je ne pouvais pas emprisonner ma jumelle dans une bulle dont j’étais la seule à dépendre. Elle se sentait à l’aise dans sa maison, elle s’était fait des amis et c’était aussi mon cas. Je devais accepter de la laisser vivre par elle-même et accepter que nous n’eussions peut-être plus autant besoin l’une de l’autre. En dépit de cela, notre lien restait indéfectible.
Ainsi, s'écoulèrent tranquillement nos cinq premières années à l'école de magie.  Mes notes furent satisfaisantes et ne trahissaient nullement la paraisse qui m'empêchait d'exceller davantage. Oui, bien que je ne sois pas des plus assidues concernant mes études, il fut rapidement établi que ma mémoire était bien plus développée que la moyenne. Une mémoire capable de restituer toutes les images que mon regard avait pu voir défiler. On appelait cela communément une mémoire photographique et cela avait autant d'avantages que de désagréments. Après tout il y a de nombreuses choses que j'aimerais occulter sans y parvenir.

En y repensant, j'avais une vie plus que plaisante. Je ne m'étais pas attiré que des amis, c'était certain. Tout d'abord, à cause de ma famille, mais aussi sûrement un peu à cause de mon effronterie. Ce dont je me contrefichais. J'étais heureuse, peut-être trop pour rester vigilante. Et cela me valut de perdre celle qui n'était autre qu'une partie de moi-même.

Aujourd'hui, cela fait deux ans que Médée a péri, succombant aux suites de ses blessures durant le bombardement du chemin de Traverse. Deux années atroces durant lesquelles je n'eu de cesse de tenter d'oublier par tous les moyens ma souffrance en vain. M'attirant de très mauvaises fréquentations et m'éloignant des gens que j'aimais. Leur compassion m'était insupportable. D'autant plus, qu'une vérité indiscutable s'imposait à moi, ma jumelle n'est plus de ce monde et rien ne pourrait me permettre de surmonter cela. J'ai fini par l'admettre. Je ne pouvais que vivre avec la culpabilité de n'avoir rien pu faire pour lui venir en aide. Les moldues m'avaient pris ce que j'avais de plus précieux, je les exècre pour cela, mais je ne pense pas pour autant que leur ôter la vie sera la solution. Cela ne ferait qu'alimenter ce cycle de haine ... Pourtant, je ne pardonnais pas le mal qui m'avait été causé et un beau jour, les vils investigateurs de ce conflit devraient répondre de leurs actes. C'était la promesse que je tiendrais pour Médée, car c'était bien la seule chose qui me permettait de ne pas m'écrouler.

Mon caractère
J'aime...Je n'aime pas...
Les tartes aux citrons, porter des hauts de kimono, la musique, l'odeur du café, les arts martiaux, le désordre, mon père, les couloirs du château, la pluie, les marshmallows, L’astronomie, la mythologie, la bibliothèque, désobéir,  le Quidditch et ma teinture écarlate.Le noir, la mort, les ordres. Le mois de juillet. Les prétentieux de Serpentard, la guerre, se justifier, devoir entendre des reproches. Me tromper, être allergique aux fraises, le sang et être prise par surprise.
Mes petites habitudes
Gaïa est insomniaque, en général elle ne dort pas plus de trois ou quatre heures par nuit et refuse de prendre les somnifères qui lui ont été prescrits, car elle est sujette à de nombreux cauchemars. Souvent, elle se rend dans la salle commune des Griffondor en pleines nuits et s’installe près du feu, avec un livre sur ma mythologie ou sur l’astronomie qui est l’une de ses passions. Elle écoute souvent du jazz grâce à son vieux tourne disque. Gaïa passe beaucoup de temps dans les couloirs de Poudlard, en tant que préfet, elle se montre intransigeante sur le règlement quant à est question des autres bien entendues. Elle ne montre malheureusement pas autant de rigueur envers sa propre personne. Gaïa passe un bon quart d’heure le matin à discipliner sa chevelure et cela la rend parfois de très mauvaise humeur. D’ailleurs ce n’est pas une bonne idée de lui parler avant dix heures, heure qu’elle juge décente. Elle raffole des tartes aux citrons surtout avec un peu de cannelle. Gaïa s’y prend souvent à la dernière minute pour faire ses devoirs ce qui exaspère ses camarades quand elle réussit toujours à s’en tirer.

Moi IRL
Je m'appelle Aicha, j'ai 16 ans et j'ai découvert Hogwarts Reverse grâce à Alexouille .

Je voudrais dire au staff u et que SUR HOGWARTS REVERSE TOUT LE MONDE A DES BISOUS ♥..

© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Mar 14 Avr - 10:44

BIENVENUE TOI ♥️

Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ce que va être ton personnage ! Et Lily est vraiment bonasse finalement ouesh ♥️
En tout cas, si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, ta fiche, le contexte ou autre chose, ma boîte à MP et celle de Tom sont grande ouverte ♫

Alez ! Courage
BISOUS
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Mar 14 Avr - 11:59

Coucou et bienvenue officiellement par ici ^^

Eury a tout dis je pense, si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où nous trouver !

Bon courage !


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
avatar
Découvre-moi !
Messages : 248
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Mar 14 Avr - 21:48

Merci beaucoup les filles je n'hésiterais pas :D

et Eury, je t'avais dis que Lily était trop

En tout cas merci pour votre accueil
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Mer 15 Avr - 10:56

Hello toi ♥️

Je te souhaite à nouveau bienvenue ! J'espère, et je suis certain, que tu te plairas ici

Bonne continuation pour ta fiche :)
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Mer 15 Avr - 18:26

LILY

Très bon choix de vava

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuue parmi nous
Bon courage pour ta fiche
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Ven 17 Avr - 23:02

Merci Miss!!!!
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Sam 18 Avr - 13:08

Oh lily, elle est juste trop sexy
Bienvenuuuu parmi nous
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Dim 19 Avr - 22:25

Coucou !

Alors j'i lu ta fiche, pour moi elle mérite validation de très loin, seul l'âge ou la date de naissance pose problème. Un élève qui a 11 ans après la rentrée ne peut rentrer en première année, de fait, en étant née le 21 septembre, Gaïa ne peut pas être en 7e année mais en 6e :/

De fait il faut que tu changes le mois de naissance avant la rentrée, l'année de naissance ou l'année d'études, j'espère que c'est clair !
Après ça je te valide automatiquement


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
avatar
Découvre-moi !
Messages : 248
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Dim 19 Avr - 22:31

Merci!  Je suis contente que ma fiche t'ai plu

Oui j'ai compris t'inquiète pas c;  je viens de modifier ça
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones... Dim 19 Avr - 22:51



Donc comme je l'ai dis plus haut, c'est une très jolie petite fiche ! J'ai été un peu triste de voir qu'elle a tant manqué d'amour et aussi du décès de sa jumelle, on vit pas dans un monde de bisounours mais bon quand même :( Dans tous les cas bienvenue ici, contente de te revoir et à bientôt en rp ♥

Bienvenue ! Tu es officiellement validé sur Hogwarts Reverse, félicitations ! Maintenant tu peux naviguer et poster partout sur le forum, tu peux ouvrir ton topic de liens, poster une demande de rp ainsi qu'une demande de rang personnalisé. Si tu es un petit chanceux et que tu a une particularité, viens donc recenser ton don, tu dois aussi recenser ton patronus.

Te voilà donc parmi les Gryffondor ! Amuse-toi bien ! ♥
© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones...

Découvre-moi !
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

"C'est l'enfer sur terre" Gaïa Stones...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)
» L'enfer sur terre (Pv Johan ) Terminé.
» Je vis l'enfer sur Terre
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: ARCHIVES HG :: Vieux parchemins :: Fiches-