AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Intrigue #1 - Un repas dans la paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Auteur
MessageSujet: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Dim 5 Avr - 18:09



“ Le dernier nom des premières années fut appelé et la directrice adjointe rejoignit sa table, sa cape de sorcière ondulant avec elle. Cette soirée de la rentrée avait été calme et le professeur Dumbledore commençait à déverser ses conseils et ses instructions pour que cette année se déroule au mieux pour les uns comme pour les autres. Il salua d'ailleurs les parents installés à une table, souriant encore du résultat de la cérémonie en leur souhaitant la bienvenue. La grande Salle était pleine et tout le monde avait faim en cette soirée. Quand Dumbledore tendit les mains devant lui, les victuailles apparurent comme par magie sur les tables. « Je vous souhaite un bon appétit. »

Il n'avait pas besoin d'en dire plus que certains élèves s'étaient déjà jetés sur la nourriture fraîchement apparue. ”

Les consignes de Merlin : Vous êtes sur place et venez d’assister à la cérémonie de répartition. Élèves ou équipe administrative, profitez vous de votre repas ?

© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Messages : 85
Date d'inscription : 12/03/2015
Je suis l'essence même de la magie

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsreverse.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Dim 5 Avr - 19:46

Et voilà, une nouvelle année qui commence... Je serais prêt à déprimer pour ça mais à chaque fois la soirée préparée par Poudlard est tellement bien que j'arrive jamais à mal me sentir. Bon, y a toujours un petit problème ici et là, mais jamais rien de dramatique. C'est vrai quoi, une soirée de nouvelle année sans un gamin de première année qui se perd tout en essayant de suivre son groupe, c'est pas une soirée de nouvelle année... Oui, ça arrive... En tout cas à moi. J'ai beaucoup de souvenir de ma toute première soirée ici, av »ec la cérémonie aussi. Il a pris un peu trop longtemps à choisir la maison le Choixpeau dans mon cas. Gryffondor... Poufsouffle... Gryffondor... Poufsouffle... Bref, pendant plus de cinq minutes il s'est creusé la tête, posé sur la mienne.

En tout cas, pleins de nouvelles têtes sont arrivées à table, ça fait plutôt plaisir. Bon, j'avoue que ce serait un peu marrant si j'avais pris quelque chose de plus fort contre la douleur, mais il paraît qu'un préfet doit montrer l'exemple... Alors si je dois le faire autant que ce soit le premier jour. Bah ouais, ça ferait pas bonne impression légèrement défoncé. Le point négatif à ça est que j'ai mal, mais j'arrive à bien le cacher. J'ai bien entendu le traitement habituel, totalement prescris par les médicomages et donc j'aurais au moins ça à prendre mais pour ça il faudrait que le repas commence vraiment... Tient, comme si Dumbledore avait entendu ma plainte, voilà que les assiettes se remplissent. Il sait quand même ce qu'est une bonne soirée celui-là. Outre mes petits problèmes, y a pas grand chose qui peut pourrir cette soirée. Sio est à côté de moi, on a eu plein de nouveaux, pour l'instant je ne me suis pas étouffé en mangeant... J'arrive même à voir Ann et Mercedes à leur table, donc j'en profite pour les saluer. Bon, vrai que y a les Serpentards, mais c'est tous les ans pareil : je ne les aimes pas, en tout cas je n'aime pas ceux qui insultent les nés moldus ou les sang-mêlés... ils ne m'aiment pas. On s'insulte et on s'ignore toute l'année, on fait quelques duels de fortune, mais rien de bien passionnant. Alors ça devrait encore être la même chose durant l'année... Y aura rien de casser quoi.

Bref, j'oublie vite les Verts et Argents, tandis que j'avale une nouvelle bouchée. Me servant un verre de jus de citrouille, j'attrape mon traitement pour le mettre entre mes lèvres, l'avalant avec une gorgée. Juste après, je reprends une bouchée tandis que j'écoute ce que me disent certains élèves de ma maison, me tournant vers Sio dès qu'ils ont terminés, lui lançant un sourire avant de lui demander ce que ça faisait pour elle de débuter sa dernière année.... J'avoue que c'est assez étrange de me dire que l'année prochaine, elle ne sera plus là. Enfin... si j'commence à me morfondre pour ça, j'imagine même pas mon état en fin d'année ! Bref... pour répondre à la question...

Je profite !
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Dim 5 Avr - 23:29


   
Tout le monde
   
   
Un repas dans la paix
   
Des éclats de rire. Des applaudissements. Des joies mais aussi des pleurs. Voilà ce que pouvait susciter la cérémonie de la répartition chez certaines personnes. Mais pas chez moi. Tous les ans c’était la même chose et j’avais beau faire des efforts, je n’y arrivais tout bonnement pas. Je détestais cette cérémonie. Je détestais ce jour où un chapeau magique pouvait changer la destinée d’un Sorcier. Ce fut le cas de mon frère jumeau Ezra. Je me remémorais à chaque fois le jour où il fut choisi par la maison Serpentard et je n’arrivais toujours pas à comprendre comment il en était arrivé là. Comment le Choixpeau avait-il pu prononcer ce mot maudit. Comment avait-il pu l’envoyer avec ces idiots qui ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez et qui  n’arrivaient pas à comprendre que les Sangs-Mêlés, les Nés-Moldus ou les Sangs-Purs étaient tous pareil… Tandis que Dumbledore faisait son discours habituel, je parcourais rapidement la salle du regard à la recherche de mon frère. Je le trouvais. Là. Juste au coin de la table en compagnie d’un jeune homme aux cheveux bruns qui ne m’était pas étranger. Ydriss… Pourquoi fallait-il que mon frère traine avec cet abruti de première ? Non mais franchement ! Combien de fois lui avais-je dit de ne pas rester dans ses pattes ? Trop souvent pestais-je tandis que je croisais le regard d’Ezra. Il interrompit sa conversation pendant quelques secondes et durant ce court laps de temps, je crus que tout allait redevenir comme avant. Que tout ce qui s’était passé depuis qu’il avait rejoint les Verts n’était qu’un simple cauchemar et qu’on allait bientôt se réveiller. Mais le sourire sadique qu’il m’adressa me fit revenir brusquement à la réalité. Il m’envoya un baiser de la main, suivi d’un clin d’œil et je détournais le regard. Mon cœur battait rapidement et je repris mon souffle. Pourquoi fallait-il qu’il me rende si mal à l’aise et si faiblarde ? Je me sentais complètement démunie lorsqu’il m’observait de cette manière. Un peu comme si son regard pouvait voir à travers mon âme et y déceler une quelconque noirceur qui lui permettrait de me convaincre de le rejoindre. Je passais une main dans ma chevelure et la présence de Gabriel me fit oublier pendant quelques instants ce malaise insupportable. Dumbledore venait de se rasseoir et lorsque le repas apparut comme par magie, un sourire de trois mille mètres de long naquit sur mes lèvres. Je lançais un rapide «  bon appétit » avant de me lancer comme une sauvageonne sur la nourriture. Dès qu’il était question de manger ou d’assouvir mon appétit, il n’y avait plus rien qui pouvait me rendre de mauvaise humeur. Vraiment rien. Lorsque Gabi fit signe à nos amis les Griffondors, je fis de même en rigolant. Du coin de l’œil, j’observais Gabriel qui prenait son médicament. Je le regardais pendant quelques secondes. J’étais persuadée qu’il souffrait mais qu’il faisait tout pour ne pas le montrer. Il était vraiment courageux mais je n’étais pas dupe. Je posais doucement ma main sur la sienne et ma tête vint rejoindre son épaule tandis qu’il me demandait mes premières impressions quant à ce début d’année, qui comme il l’avait précisé, était ma dernière année à Poudlard. J’haussais les épaules, prenant un air d’indifférence. «  Je n’y pense pas tout simplement. Et puisque c’est ma dernière année, je compte bien en profiter un maximum avec toi, Anna et Merco » répondis-je en souriant. «  Mais dis-moi, honnêtement Gabi, tu as mal n’est-ce pas ? » demandais-je à mon tour en pressant délicatement sa main.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Lun 6 Avr - 0:30



Un repas dans la paix

Un discours à la fin d'un repas doit être comme la robe d'une jolie femme. Assez long pour couvrir l'essentiel. Assez court pour rester intéressant.

Elle n'avait pas passé tout le début de soirée à se faire belle pour cette rentrée en tant que directrice de la maison des lions. Eurydice avait eu bien d'autres préoccupations aujourd'hui, comme cette réunion ennuyante avec les autres professeurs. Elle savait que c'était dans ses responsabilités désormais et qu'elle devrait s'investir un peu plus dans la discipline de jeunes lions parfois trop hardis pour ce qu'on voudrait d'élèves de leurs âges. Issuportable comme telle devait l'être à l'époque pour ses professeurs, ce pourquoi Eurydice n'avait jamais été préfet ou quoi que ce soit comme poste à responsabilité. Alors, elle avait fini sa scolarité avec un dossier de retenue assez fourni malgré de bonnes notes et une tonne d'ennemis à la sortie. Elle n'avait jamais été en harmonie avec les verts et cela se voyait déjà dans les désaccords qu'elle avait avec le directeur de cette maison. D'ailleurs, Eurydice avait pris la direction de la grande salle en compagnie du professeur de botanique, elle appréciait énormément cette personne et c'était naturellement qu'elle se laça à côté de cette personne dans la salle du repas.

Vêtue d'une simple robe de soirée argentée, elle avait rejeté ses cheveux en arrière avec un serre-tête en argent qui avait appartenu à sa mère avant qu'elle ne soit une victime de cette guerre sans fin. D'ailleurs, la professeure de Défense contre les forces du mal regarda entrer des élèves qu'elle affectionnait. Gabriel et son amie rousse prirent place, avant qu'Annabeth arrive avec sa petite troupe. La brune porta un regard sur le cousin de William, Ydriss qui semblait bien aise de revenir à Poudlard pour sa dernière année. Beaucoup de jeunes devaient être dans ce cas, mais c'était la dernière année pour Yriss et malgré tout, elle savait bien qu'il ferait partie de ceux qui participeront à la guerre dès leur sortie de l'école. Alors, elle soupira en attendant que le bruit des conversations se tasse. Patiemment, les premières années envahir la salle et la répartition put commencer dans le plus grand des calmes. La Spencer-Moon applaudissait chaleureusement ceux qui prenaient la direction de sa maison, en accordant un sourire.

Le discours puis le repas, elle savait qu'elle avait un rang de femme digne d'être un exemple, alors elle préféra ne prendre que de petites bouchées de nourriture plutôt que de se goinfrer comme le faisaient certains. C'était cela aussi la rentrée non ? Alors que tout semblait se passer pour le mieux, quelques rires allaient bon train, même les siens malgré la nouvelle de l'arrestation de son père. L'ancienne brigadière n'avait pas de chance certes, mais dans cette salle, il y avait des personnes moins bien loties qu'elle, alors qu'elle demandait seulement la vie sauve de son père. Se fichant peut-être des conséquences. Ne ne pensant ni à William, ni à Annabeth, ni à personne, elle but une coupe de vin, en discutant de tout et de rien avec la directrice adjointe et directrice de la maison Serdaigle, cette femme avait une parole bien plus sage que la moitié des pensées de cette sulfureuse brunette et pourtant Eurydice avait envie de faire la fête ce soir, avec ses élèves. Peu importe ce qu'on pourrait lui dire. Elle se leva et alla rejoindre la table des Gryffondors sous les regards médusés de certains professeurs. Elle s'installa entre le semi-vêlage et son amie Latino, tenant sa coupe à la main. « Prête pour votre avant dernière année ? » demandait-elle joyeusement ? Le vin et ses méfaits.

crackle bones
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Lun 6 Avr - 13:22



« A notre dernière année ! » lança une gryffondor de septième année à mon égard. « Je dé-teste le jus de citrouille ! » rétorquais-je, les yeux exorbités. S’il y avait bien une soirée à laquelle on n’avait pas le droit de bouder, c’était celle-là : la cérémonie des répartitions. Enfin moi et les repas…. Je regardais les étoiles, tout en me disant que c’était la septième et dernière année que j’allai vivre ici. Malheureusement, je n’avais toujours pas décidé de mon avenir, trop préoccupée à ronchonner à table ou à faire du surf marbble avec McCool ! Qu’est-ce que le surf marbble ?... Oh heu…. McCool, parlons-en. Il était déjà en train de parler Quidditch avec les autres pendant que moi je…. « Et je déteste les haricots verts ! »…. En principe, quand je commence à ronchonner, ça n’en fini plus.

Le discours de Dumbledore avait été apprécié, enfin je crois. Je n’ai pas vraiment écouté ce que le vieux barbu racontait, trop occupée à débattre avec McCool qui de nous deux se servirait de la tarte en premier ! C’était une cause qu’il fallait défendre ! Si vous vous dites qu’on était deux gamins, vous avez parfaitement raison. Cela étant dit, nous n’avons pas prévu de changer, pas même cette année. En parlant d’année, on avait regarder et surtout critiqués chacun des petits premières années ! C’était la dernière fois qu’on pouvait y assister du coup, on avait un peu décidé de faire ce qui nous arrangeait bien. C'est-à-dire : rigoler comme des scroutts à pêtard, donner des conseils intolérables à nos nouveaux gryffondors…. « Et tu sais ce que tu peux faire ? Tu peux regarder la table des serpentards et y jeter ton jus de citrouille ! De toute façon, ça fait des mois qu’elle a pas pris de douche elle…. » Ouais, enfin bon, McCool aussi… Il est pas très… Bref !!

Le repas était bien entamé quand Gabriel et Sio avaient commencé à nous saluer. Chose à laquelle on avait répondu par un signe de main et de grands sourires ! Quoique McCool était une fois de plus occupé à amuser la galerie en tartinant ses dents de sauce pour imiter un vieux clochard.. « McCoool !!! ». Une main plaquée sur mon visage, j’étais écœurée jusqu’au cœur ! Je regardais Annabeth l’air dépitée avant de lui jeter à la figure : « je ne sais vraiment pas comment j’ai pu tenir 7ans à côté de ça… C’est… TU TOUCHES A MON ASSIETTE ET JE TE… » Comme deux gosses perdus, voilà qu’on se chamaillait à coup de « je te pince » « je te pousse » « tu me saoules », etc, etc…. En tous cas, y en a que ça amusait bien dans la salle ! Un peu moins la table des professeurs qui nous guettaient, sourire en coin. Problème ? C’est que ça n’arrangeait rien… « regardes à cause de toi ! Tu me fous la honte je te jure ! » Copains comme chat et crapaud ! « Anna, tu ne racontes rien, ça va ? » lançais-je, l’air innocent avant de planter ma fourchette dans un bout de poulet délicatement doré.

Et puis, sans crier garde, Mrs Spencer-Moon a débarqué ! Ce qui a eu don de me faire sursauter sur place, un peu à l’image d’une enfant de six ans. Elle avait du par ailleurs, zapper une année puisqu’elle me pensait visiblement en sixième année. Je la comprenais tout à fait : passer une année de plus avec moi, c’est un rêve… #ironie. « Dernière année ! Prête, prête… C’est vite dit. Comment s’est passée la votre madame ? Si ce n’est pas indiscret.. ».
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Lun 6 Avr - 14:21










Un repas dans la paix


J'étais installée à table avant même d'avoir établi la façon dont je m'étais retrouvée là. Je fixai la table se remplir de mets et de plats sans vraiment comprendre pourquoi certains riaient si fort ou plaisantaient sans conscience du monde extérieur. Le Poudlard Express, la gare, les calèches, le parc, le hall, puis la grande salle. Le chemin semblait flou dans ma tête, perturbé par des pensées et d'autres, toutes allaient à mon père. Je ne me sentais ni la force de rire, ni celle de sourire plus que de raison, et j'avais encore moins la force d'avaler quoi que ce soit pour le moment. J'avais bien pris un peu de poulet dans mon assiette mais je ne faisais que réduire le pauvre morceau de viande blanche en bouillie avec ma fourchette en argent. Le regard vide et un sourire poli et forcé, je regardais tous les petits nouveaux s'installer aux tables, moins nombreux avec les années passant, si bien que même cette vision triste me souleva l'estomac et je repoussai mon assiette sans même avoir avalé quelque chose. Cette année serait pire que la précédente à n'en pas douter. Relevant la tête, je vis des visages que j'aurai préféré ne cerner que le plus tardivement possible, malheureusement, retourner à Poudlard impliquait de devoir faire avec les gens que l'on n'appréciait pas forcément.

Gabi et Sio nous faisaient signe, mais je répondis avec fort peu de conviction mais me forçai d'un sourire pour ne pas les inquiéter. Chika aussi me fit un commentaire, comme quoi je ne parlais pas beaucoup. Un peu prise dans mes propres filets, je ris légèrement, tentant de me trouver une bonne excuse, comme la réflexion sur comment défaire les vilains plans des Serpentard, ou ce genre de choses. Je jetai un regard ci et là, sur Michael, qui m'ignorait totalement comme depuis l'été et son seul regard de drague en direction d'une fille de deux ans plus jeune que lui me donna envie de vomir. William était près de nos amis Poufsouffle et je voyais sa timidité rongée par l'anxiété. Puis enfin il y eut Alexander Lestrange à qui je lançai un regard dénué d'expression, seulement mes yeux ne parvinrent pas à décrocher avant que, par surprise, la directrice de ma maison vint se poser à table avec nous, tuant la petite scène de Mercedes dans l'oeuf.

Elle nous demanda à tous si l'on était prêts à vivre cette année, personnellement, j'aurais aimé jouer l'honnêteté et répondre que non, que des événements et d'autres avaient tué ma confiance, ma joie, mais je ne le fis pas. Je mon contentai d'un nouveau sourire et laissai Chika lancer la question à revers. Oui, j'étais également curieuse de savoir comment notre directrice avait vécu sa dernière année à Poudlard, quand tout allait encore bien. Le coeur un peu plus léger d'entendre une conversation intéressante, je repris mon assiette et me décidai à avaler quelque chose.



© Gasmask


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
avatar
Découvre-moi !
Messages : 262
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Lun 13 Avr - 16:51


Repas de la rentrée

Je suis tranquillement assis à la table des Poufsouffle, à savourer les sermons du directeur et la vue de mes camarades qui se jettent sur le repas apparu sur les tables. D'un sourire ironique, je cruste les tables au loin, d'une couleur et d'une autre, se lancer des étincelles par les yeux à peine sont-ils installés. Qu'ils soient lions ou serpents, pour moi, c'est du pareil au même. Ils se font la guerre parce que des vieux barbus se l'ont faite il y a de ça un millénaire, le plus triste est encore que personne n'a pensé à changer ça en dix siècles, à croire que la bêtise se transmet aussi par les études. Moi dans tout ça ? Je suis complètement en dehors de ça. Autant par la maison que par le sang ! Être cracmol n'a pas été facile un premier temps, mais aujourd'hui je m'en fiche bien. Je me fais respecter comme je peux, et ceux qui ne sont pas contents de ma présence ici, je m'en balance bien. A une année de la fin, avec des Aspics allégés à la clef, je ne vois pas de quoi je me plains. Je jette un coup d'oeil à mon père qui est assis parmi les autres professeurs, plus loin dans la grande salle. Mon regard en dit long. A la maison, ma mère est de plus en plus fragile psychologiquement et quand ni lui ni moi ne sommes à la maison, elle se retrouve seule à se demander ce qu'il advient des hommes de sa vie. Rentrer le week-end m'est impossible et c'est assez pénible. Je suis installé devant Siobhan et Gabriel, les rares personnes avec qui je m'entends bien. Comme moi, la jeune femme rousse est en dernière année alors que Gabriel a encore deux ans devant lui. Je me demande ce que je ferai en sortant de Poudlard, si ce n'est éviter de me faire attraper par les uns ou les autres ; Mangemorts, sang-purs, moldus, même panier. Elle le lance sur ses douleurs et ses soucis et je préfère ne rien dire. J'écoute toujours plus que je ne fais de remarques, ça me permet d'en apprendre plus sur les gens, de retenir ce qu'ils aiment ou n'aiment pas, ce qu'ils ont fait ou dit. Pour Gabriel, j'ai souvenirs de tant de choses que la migraine me prend la tête et je me masse la tempe en mangeant du poulet. Parler des problèmes des autres n'a jamais été mon fort et je présente parfois si peu de tact que je peux en devenir méchant. Pour autant, les regards répétitifs de mon ami me fait doucement sourire. Le pire, c'est que la professeur de défense contre les forces du mal arrive à la table des rouge sans aucune gêne, du vin à la main, et au loin, je vois mon père se tenir le front, l'air gêné, jamais il ne lui viendrait à l'esprit de faire une scène comme ça. Ca va encore être une année étonnante.
©clever love.
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Lun 20 Avr - 14:34



❝ Un repas dans la paix ❞
Libre & Gaïa


Elle n’était pas d’humeur à rire, d’ailleurs il était très rare que ce soit le cas ces derniers temps. Oui, Gaïa ne voulait pas se trouver dans la grande salle, encore moins entourée de tous ce beau monde bien trop enthousiaste à son goût. Comme souvent, elle était arrivée en retard et des regards de désapprobation s’étaient posés sur sa silhouette. Pas la peine d’en faire toute une histoire... Cette cérémonie avait lieu tous les ans et puis, elle était arrivée à temps pour la repartions des premières années ! Ce n’était pas comme si elle avait manqué l’essentiel. Lassant fut le seul mot qui lui traversait l’esprit à ce moment-là. Heureusement pour la jeune préfète, cette année serait l’ultime fois où elle aurait encore à endurer cette cérémonie. Mollement, elle avait applaudi comme tous les autres  Griffondor les élèves que le choixpeau avait décidé de leur envoyer. Pour autant, elle n’y mettait pas réellement de conviction. Gaïa se refusait le droit de profiter de ce moment festif. Médée était morte, comment pourrait-elle s’amuser et vivre comme si de rien était ? C’était au-dessus de ses forces et la rouquine n’espérait qu’une chose, expédier rapidement le repas pour par la suite regagner la salle commune où elle pourrait enfin jouir d’un peu de tranquillité.

Finalement, la jolie rouquine s’attaqua à son repas tandis que de nouvelles têtes prenaient place près d’elle. Étant vite rassasiée elle adressa quelques paroles brèves à certains élèves qui eurent la témérité de s’inquiéter de son état. Son regard s’attarda sur Dumbledore qui lui paraissait trop beaucoup serein au vu de la situation actuelle du monde magique. Se rendait-il vraiment compte de la galère dans laquelle les moldues les plongeaient? Elle en doutait grandement. Un soupir lui échappa, elle était lasse de cette journée. Prendre le Poudlard express, devoir feindre d’aller mieux, c’était… Usant.

À l'autre bout de la table, la rouquine remarqua la préfète en chef, Annabeth, une personne qui paraissait d’une humeur aussi sinistre que la sienne. Cela arracha un petit sourire à Gaïa qui apprécia de ne pas être la seule à nourrir l’idée de fuir la salle. Sa collègue semblait tout de même davantage sociable. Oui elle semblait en pleine discussion avec le professeur Spencer-Moon et une fille dont la Stones ne connaissait pas le nom. Cela lui donna certainement l’envie de faire un effort. Elle se leva tranquillement sous les regards interrogateurs de certains élèves. Toujours si ravissante, elle portait à merveille les couleurs de sa maison. Sa robe de sorcier dissimulait sa jolie robe blanche qu’elle avait acheté quelques jours plus tôt. Ainsi,  La rouquine s’approcha s’installa à nouveau à une place libre juste à côté de la préfète en chef. Un autre sourire fleurit ses lèvres et elle lui concéda ses mots «On s'enjaille ce soir n’est-ce pas? » Gaïa se saisit d’un verre de jus de citrouille en face d’elle et s’employa à le siroter un peu avant de le poser. Puis murmura de sorte à ce que seule la sixième année puisse l’entendre. « Pitié, si Dumbledore reprend la parole et commence à nous faire un sermon sur la solidarité et tout ce baratin, achève-moi, tu me rendras service » Gaïa lui fit un clin d’œil et ajouta toujours aussi cynique. « Je sens que cette année va être géniale… » à la table des Serdaigle  Gaïa surpris l’œil pénétrant son frère adoptif entrain de la dévisager tout en  affichant un air franchement mécontent.


© Pando
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Jeu 23 Avr - 12:55

Un repas dans la paix
∞ Intrigue
Des potins, il lui fallait quelques choses de bien à faire tout de même. Il faut dire que de toute façon, elle n'avait pas eu cette longue journée d'ennui dans le Poudlard Express, depuis les bombardements de Londres de toute façon, c'est comme si on pouvait venir à Poudlard à pied ou en vélo. Mais bon avoir cette ambiance tamisée de ragots et d'histoire d'amour terminés dès le premier jour était quelques choses qu'Elsa se plaisait à écouter. En fait, elle aimait plus observer que de parler. C'étant dans sa nature. En fait, elle n'avait pas vraiment de gênes à aller écouter à gauche à droite les conversations des autres, et elle avait des oreilles un peu partout. Mais ça, c'était Elsa qui arriverait à la changer au fil du temps ? Peu de monde en sen doute. Coiffée impeccablement d'une tresse en épi de blé et d'une robe cachée par sa robe de sorcier, elle posait ses yeux à gauche ou à droite. En fait, elle attendait le potin de l'année. Enfin de l'année, celui qui faisait parler les Serpentard en tout cas selon ses petites souris. Les Lestranges et les Blacks allaient se marier dès la fin de leur année scolaire, alors elle voulait voir le couple qui ne semblait pas vouloir se montrer... Quelle déception ce fut quand les premières années arrivèrent dans la salle sans qu'elle ait pu voir le couple presque princier ! Mais elle était d'humeur assez joyeuse, pas de vision, pas de mal de crâne, tout semblait aller pour le mieux. Elle applaudit tout les petits arrivants, et un petit nouveau venu s'asseoir à ses côtés, en fait la place libre était pour les nouveaux. Donc... Voilà, le petit brun n'eut pas de mal, bien que gêné, il semblait être à sa place.

En fait, Elsa aimait beaucoup tout ce qui se passait. Merida lui fait un petit signe de la main à la table de Gryffondor, et elle lui rendit. Elsa batifolait encore avec son petit ami et Elsa détourna le regard. Il devait, selon ses visons, mourir cette année... Alors pourquoi ne le quittait-elle pas pou éviter de souffrir ? Anna avait bien du mal à comprendre ce que Elsa  avait pu lui dire, mais bon, après tout c'était son choix. Alors, le discours du nouveau directeur l'interpella comme la plus grande partie des gens, alors que le couple princier entrait dans le plus grand calme. Ces Sangs purs n'avaient pas de gênes, ils étaient là pour la bouffe, peu importait les nouveaux finalement. Elle se mordit la lèvre inférieure croisant le regard de beaucoup de gens, il y en avait du monde tout de même, malgré la guerre... La nourriture venue enfin, et le petit homme brun lui proposa de la salade de pommes de terres, il avait cet air mignon, elle ne refusa pas une cuillère. Finalement, l'année avait bien commencé. Les professeurs riaient entre eux et de toute façon, c'était toujours comme ça. Pourtant...

Alors que ses tempes commençaient à lui faire mal, Elsa ignora cette sensation, la mettant sur le coup du bruit et de l'agitation, mais le professeur Spencer Moon venait se mêler aux élèves et ça c'était un scoop non ? Elle avait bien envie d'entendre ce qu'elle pourrait dire à ses élèves. Si bien que d'un coup, elle abandonna sa tarte aux fruits, se dirigeant vers la table des lions s'itérant assez près pour pouvoir écouter. Mais ce fut la voix de Stones, la préfète qui l'interpella. Elle avait parler tout bas à l'autre semi-vélane, Elsa frisson ne sachant pas vraiment comme si y prendre avec ce genre de créature, mais passons. Quand Gaïa avoua que ça serait une année géniale, elle n'avait pas tout à fait tort. « En fait, ça va être géniale Stones. » Elsa lui donna un coup de coude dans le bras pour la faire réagir : « Mais bon, avons que ce n'est pas ton frangin qui va nous faire rire chez les Serdaigles... Un secret à dire sur le jeune Stones ! »
Code by Silver Lungs
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Jeu 23 Avr - 19:17



Un repas dans la paix

Un discours à la fin d'un repas doit être comme la robe d'une jolie femme. Assez long pour couvrir l'essentiel. Assez court pour rester intéressant.


Il y avait trop de monde ce soir-là, et la table des professeurs avait semblé trop étroite pour la jeune brune. Elle avait eu ses envies. Celle de se lever et d'envoyer bouler cette limite infranchissable entre les professeurs et leurs élèves. L'un sans l'autre, ils ne pouvaient pas exister. Alors, Eurydice avait eu ce moment de doute, mais elle avait congédié la professeure de botanique avant de se rediriger vers Dumbledore. En fait, ce singe savant n'avait pas tout compris selon elle, mais il n'y avait pas mieux pour l'instant. On ne pouvait pas faire aller les choses plus vite que la musique. Alors, à quoi bon se précipiter dans l'inconnu. Eurydice elle attendait encore un peu pour voir, mais elle n'avait pas vu grand-chose. D'un geste vif, elle avait repoussé sa caisse, alors que Black lui lançait un regard noir, elle n'eut qu'un air moqueur envers lui. Le laissant à ses médisances habituelles... Erwan Black n'était qu'un con, il n'avait pas de place pour lui dans le paysage de la directrice des Gryffondor. Une coupe à la main, elle s'était avancé dignement vers la table se s protéger et prit place au milieu des discussions diverses et variées de ses anciens et de ses nouveaux petits étudiants. Certains se demandaient qui elle était et pourtant, ça ne faisait pas un pli, au vu du rebond de Mercedes, cette femme qui venait de s'installer n'était pas un petit professeur de caca, autant dire même qu'Eurydice avait été connue un peu avant de devenir professeur : la veuve noire. Magnifique surnom pour la fille d'un ministre de la magie, mais tout cela était rangé loin derrière elle maintenait.

Pour une fois, la visite de la professeure de défense contre les forces du mal n'avait rien à voir avec la discipline de cette jeune fille assez peu disciplinée. Et pourtant, son air de gamine prise en faute, fit rire la brune alors qu'elle demandait comment les filles présentes allaient appréhender leur avant-dernière année. Mais Mercedes rappela tant bien que mal que c'était elle, sa dernière année dans la maison des lions. Eurydice lui tapota l'épaule : « Encore un an pour grandir un peu Wintley, rends moi un peu fière de t'avoir dans ma maison tu veux. » Eurydice reprit une gorgée de vin. Ce qu'elle pouvait dire n'était que pire taquinerie. Ceux qui étaient à Gryffondor, ils sont dignes de l'être et Mercedes comme une autre. La mine déconfite de Wallis qui saurait un peu lui redonna espoir. Eurydice savait très bien que cet été n'avait pas été des plus plaisants pour la semi-Vélane, mais elle était bien décidée à l'aider durant cette année. Et celles qui suivraient. Tout était un peu compliqué pour tous. La fille du ministre la première, son père venait d'être mis au fer et pourtant, elle était là à faire bonne figure. Pourtant, la question de Mecerdes la déstabilisa un instant. Sa dernière année à elle ? Eurydice eut un petit mouvement de la tête, en s'étriquant presque avec sa propre boisson. C'était vraiment inattendu comme question et pourtant, c'était plaisant de voir que les élèves pouvaient s'intéresser à autre chose que la guerre.

Mais en ce qui concerne sa dernière année. Elles avaient un peu trop de souvenirs de cela. En fait des plutôt gênants. Elle croisa les bras sur la table et posa son index sous son menton pour le soutenir. « Ma dernière année, c'était il y a bien longtemps quand même. J'avais un petit groupe d'ami. Assez grand pour que l'on puisse s'amuser entre les cours, mais bien assez petit pour n'avoir aucun secret entre nous. En fait, j'ai plutôt observé mes amis coucher entre eux tout le long de l'année avant que certains ne se marient dès la sortie de l'école... Oué ce n’est pas très passionnant. Et non Wintley ! Pas de question sur ce sujet ! Mais j'avais un petit ami à l'époque. Mais pas longtemps, j'étais trop occupé à réviser les stratégies et autres choses utiles pour rentrer dans la brigade magique. Et Papa était un peu... » Sa voix se coupa nette, elle n'avait pas envie de son père... Pas maintenant. « Il est ce qu'il est, il est ministre comme il était père, alors bon, vous le connaissez à force. Pas la peine d'épiloguer sur son caractère. Mais bon on me voyait plus Auror que brigadière. »  Puis d'un coup sec, elle finit sa coupe de vin en ajoutant : « En fait, on était plus en train de faire la fête tous les soirs... » Elle jeta un regard noir : « Et ce n'est pas parce que vous savez ça que vous devez le faire, j'insiste. »

crackle bones
avatar
Découvre-moi !
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Lun 4 Mai - 15:06



“ La cérémonie de la rentrée semble sur la bonne voie pour être celle du changement. Le repas terminé, les plus vieux changent de table pour retrouver leurs amis et discuter de ce qui s'est passé durant les vacances d'été ou bien discuter des petits nouveaux. C'est tout ce qui compte et l'ambiance légère a même permis à la plus jeune des professeurs de se joindre à ses élèves pour discuter. Pourtant, le garde-chasse arrive rapidement, assez déstabilisé, les murmures se font alors que le Directeur appelle au silence. Les moldus s'approchent du village et la guerre n'est qu'à quelques kilomètres. Un cri se fait entendre et la panique commence déjà à s'installer.

« Les préfets et les professeurs vont accompagner tous les élèves dans leurs salles communes, gardons notre calme », annonce la voix du directeur de Poudlard.”

Les consignes de Merlin : Vous êtes sur place et la panique prend peu à peu place dans la salle, alors que les préfets et professeurs tentent de calmer les choses ? Que faites-vous ? Paniquer ou bien appeler à l’apaisement ?

© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Messages : 85
Date d'inscription : 12/03/2015
Je suis l'essence même de la magie

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsreverse.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Jeu 7 Mai - 16:04










Un repas dans la paix


Je regardai ma directrice de maison discuter avec Mercedes et reportai mon regard sur ma coupe de jus de citrouille à moitié vide, sans pour autant avoir envie de la remplir de nouveau. Je me sentais davantage observatrice que bavarde ce soir, à chercher les têtes qui manquaient au buffet par rapport à l'année précédente et bien sûr, il manquait beaucoup d'élèves, comme peu de nouveaux étaient arrivés, laissant presque uniquement des visages familiés remplir les tables. Il n'y avait pas grande nouveauté cette année et j'en étais un peu dépitée, après tout le collège était encore l'endroit le plus sûr d'Angleterre. Je n'écoutai que d'une oreille les promos de Spencer-Moon, sur le fait que durant sa scolarité, ses amis passaient leur temps à fricoter pour finir mariés à la sortie de l'école. Ce n'était décidément pas une chose qui m'arriverait à moi. Aussi quand Gaïa vint plus prêt de moi, je lui fis un petit sourire furtif. Elle ne semblait pas apprécier le discours de Dumbledore. "Pourtant ce genre de discours est très important, surtout en ce moment. On aurait bien besoin de se serrer les coudes au lieu de se battre entre nous, mais ce n'est pas demain la veille que les Serpentard se trouveront un cerveau pour que ça arrive..." dis-je, dépitée. Non, je n'avais pas vraiment envie de devenir amie-amie avec cette vipère de Shaula. Je me sentais aussi de rassurer ma professeure. "Ne vous en faîtes pas, Madame, on sera sage cette année.".

J'eus à peine le temps de tourner la tête vers Gabriel là-bas à sa table qu'un homme fit irruption dans la salle en hurlant que nous étions attaqués, et le premier cri, qui semblait venir d'Elsa, fit paniquer toute la salle alors que le directeur de Poudlard appela au calme et à la raison. En tant que préfète, je me levai, faisant signe à Gaïa, et je regroupai les plus jeunes d'entre nous, entre la première et la quatrième année pour sortir dans le calme dans les couloirs alors que je laissais les plus âgés à la charge de Gaïa, comme elle était préfète en chef. Que se passait-il ? Devions nous nous préparer à nous battre ? Je jetai un coup d'oeil aux autres préfets des différentes maisons qui ne semblaient pas savoir davantage quoi faire. Pour être sûre, je gardai ma baguette en main, en cas de débordement, mais je ne savais absolument pas ce que je devais faire. Peut-être qu'une fois tous les élèves rentrés dans les salles communes, les préfets seraient appelés par les professeurs ? Pourtant la bataille semblait se situer beaucoup plus loin à Pré-au-Lard, peut-être était-elle même plutôt avancée, vu l'heure.

J'en eus mal à l'estomac et je pensais à mon oncle et ma tante, sans doute comme ma petite cousine. Finalement la guerre nous rattrapait, jusqu'ici, et je me sentis beaucoup moins en sécurité dans cet immense château, et bizarrement, j'en arrivais à pensée à ma mère, dont je ne connaissais absolument pas la position.



© Gasmask


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
avatar
Découvre-moi !
Messages : 262
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24
dewdrops at dawn

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix Mer 3 Juin - 22:42



“ Les élèves sont reconduis dans leurs salles communes respectives en compagnie des préfets de leur maison tandis que les professeurs se réunissent en urgence dans la salle des professeurs, derrière la grande salle. Poudlard et les environs demeurent de plus en plus en danger et Dumbledore incite ses amis professeurs à demeurer calmes.
Plus que les attaques moldus, c'est les différentes interventions de Jedusor qui l'inquiètent et il ne veut pas agir à la hâte. Il se doit de jauger ses alliés et de ne pas montrer de faiblesses à ses possibles ennemis. Quoi qu'il en soit, la sécurité des enfants est plus importante encore.

Dans les salles communes, l'inquiétude, la peur, les rumeurs et la colère sont les humeurs maîtresses des lieux. Plus que jamais, les alliés du directeur sont mis à mal et ses détracteurs semblent disposer à prendre davantage de pouvoir au sein de l'école...”

Merci à tous d'avoir participé à cette intrigue ! Soyez attentifs à ce qui se passera par la suite, nous vous invitons tous à profiter des détails de cette intrigue pour enrichir vos futurs rps !

© Hogwarts Reverse
avatar
Découvre-moi !
Messages : 85
Date d'inscription : 12/03/2015
Je suis l'essence même de la magie

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsreverse.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Un repas dans la paix

Découvre-moi !
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue #1 - Un repas dans la paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ Dîner dans la Haute Société ] - PV
» Intrigue | Groupe 4 ~ Casse dans les boutiques de la Cour
» Ourdir la guerre dans la paix [Tous]
» « La paix réside dans l'amnésie sélective. » [RP groupe]
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Reverse :: RPs-